Franchise

Proprioo : un redémarrage des affaires en flèche

Par Christian Capitaine | le | Agence immobilière indépendante

Fondée en 2017, l’agence immobilière digitale Proprioo dresse, par la voix de son CEO et co-fondateur, Henri Pagnon, un bilan de son activité post-confinement marqué par un retour en flèche des affaires à partir du 11 mai, et notamment à Nice, où elle est implantée depuis un an.

Proprioo : un redémarrage des affaires en flèche
Proprioo : un redémarrage des affaires en flèche

« Forte, puis progressive. » C’est en ces termes qu’Henri Pagnon, CEO et co-fondateur de Proprioo (un taux de commission entre 3 et 4 %), décrit la dynamique de business sur laquelle est installée son entreprise depuis la levée du confinement, le 11 mai 2020. « En juin, nous avons réalisé 60 ventes et rentré une centaine de mandats, ce qui correspond, chez nous, aux performances d’un mois classique, illustre-t-il. A la source de ce retour aux affaires « encourageant » après le confinement : le fait que « nous nous appuyions sur une dynamique de rattrapage, après des mois de mars et avril à l’arrêt », poursuit-il.

Henri Pagnon, CEO et co-fondateur de Proprioo
Henri Pagnon, CEO et co-fondateur de Proprioo - Marine Toux

Avant de s’interroger : « Reste à savoir où en sera le marché en septembre ?  » Sur ce point, selon lui, une interrogation mérite d’être posée : quelle sera l’attitude des acheteurs face à une potentielle vague de licenciements dont on ignore l’intensité ? Pour les biens d’une surface supérieur à 80 m2, dont une bonne part sont inscrits sur le segment haut de gamme, les vendeurs trouveront des acquéreurs, l’affaire est entendue. Pour les surfaces plus petites, en revanche, la donne pourrait se révéler différente. « Surtout si les conditions d’octroi de crédits se resserrent », complète-t-il.

Démocratisation du télétravail

Fondée en 2017, Proprioo, qui a franchi cette année la barre des 1 200 ventes, a poursuivi, ces derniers mois, sa phase ascensionnelle. En juin 2019, cette agence immobilière digitale qui, pour attirer dans son giron de nouveaux consultants immobiliers, s’appuie notamment sur la digitalisation de leurs tâches chronophages, s’est implantée à Nice, après avoir fait de Paris et la région francilienne sa terre de conquête initiale. En à peine un an, l’équipe Proprioo locale, composée de trois personnes, a effectué́, dans la Cité des Anges, près de 400 rendez-vous physiques et y a déjà signé plus de 100 mandats. Aussi, depuis le déconfinement, le marché niçois a repris en flèche. L’équipe de Proprioo y a conclu pas moins de dix ventes en un mois.

« La démocratisation du télétravail et le confinement ont fait évoluer les projets des acheteurs comme des vendeurs, souligne Alexis Muscatelli, Team Lead Nice. Ainsi, les petites surfaces normalement prisées des touristes ou des investisseurs locatifs ne trouvent plus preneurs. Ce sont les locaux et les habitants du Nord de la France qui prennent désormais d’assaut le marché́ immobilier local. » Face à cet engouement, un impératif s’impose pour l’agence : recruter. « Avant fin 2020, nous accueillerons à Nice sept nouveaux consultants immobiliers », indique Henri Pagnon.

Consultants immobiliers expérimentés

Et le CEO de la société de rappeler l’un des piliers sur lequel repose le concept Proprioo : s’appuyer sur des consultants expérimentés, pouvant être soit salariés, soit indépendants. Et autre preuve que les ambitions de croissance de cette agence en ligne dépourvue de points de vente se poursuivent : « Nous sommes sur un rythme de recrutement de 5 à 10 nouveaux consultants par mois, poursuit le CEO. Et notre volonté est, après l’Ile-de-France, Lyon et Nice, de nous implanter dans les quinze plus grandes villes de France. »

Transférer cet article à un(e) ami(e)