Paroles de franchisé : "Pour limiter les risques, j'ai repris une agence existante", Katya Bouabbas, ERA Immobilier


Par Stéphanie Marpinard | le lundi 25 avril 2016 | Réseaux - Franchise
Paroles de franchisé : "Pour limiter les risques, j'ai repris une agence existante", Katya Bouabbas, ERA Immobilier

Alors qu’elle venait tout juste d’être diplômée en droit immobilier, Katya Bouabbas a choisi une toute autre voie que celle de l’avocature. En 2012, elle décide en effet de reprendre une agence ERA située au Plessis-Robinson. Une expérience réussie qu’elle est venue partager au salon Franchise Expo de Paris. Témoignage.

"Avant d’entreprendre des études pour devenir avocate, j’avais déjà un pied dans l’immobilier puisque je travaillais dans le notariat", explique Katya Bouabbas, directrice de l’agence ERA KS Immobilier. Une fois diplômée en droit immobilier, celle qui avait l’habitude d’être en relation avec les agents immobiliers décide alors de créer sa société et de se lancer dans le rachat d’un fonds de commerce afin d’ouvrir sa propre agence. 

La franchise : le choix de la sécurité

Après quelques recherches, son choix se porte très vite sur une agence franchisée ERA située au Plessis-Robinson. "Il m’a semblé naturel de limiter les risques de création en reprenant une agence existante qui avait déjà effectué un gros travail sur le secteur", souligne Katya Bouabbas. Si les coûts engendrés par une reprise sont supérieurs à celle d’une création, ils sont aussi plus mesurés puisque l’activité est immédiatement en état de fonctionnement et l’équipe déjà en place. 

Un réseau à dimension humaine

Outre l’emplacement de l’agence, le choix de l’enseigne ERA est également très vite apparu comme une évidence. "Cette franchise correspondait à mes différents modes de travail et à ce que j’attendais d’un franchiseur", précise la directrice de l’agence. Les atouts du réseau ? "Contrairement à ses concurrents, ERA est une franchise à dimension humaine avec une facilité d’accès des têtes de réseau, qui va du directeur informatique jusqu’au directeur Europe", met-elle en avant. Et d’ajouter : "Je me suis très rapidement reconnue dans la dynamique de ce réseau d’origine américaine avec des méthodes de travail efficaces, des outils performants et un accompagnement des franchisés qui sont, selon moi, autant d’atouts qui peuvent concourir à la réussite de chacun". La multi-expertise ERA permettant de vendre un bien au meilleur prix, la palette des formations proposées aux franchisés, le réseau des partenaires et les technologies de pointe mises au service des négociateurs et des clients sont autant d’avantages plébiscités par Katya Bouabbas. "Outre quelques écueils liés à la reprise d’une équipe déjà en place et à quelques clients mécontents de leur expérience antérieure au sein de l’ancienne agence, le bilan que je peux aujourd’hui tirer de ma reprise de franchise est très positif", conclut la directrice de l’agence ERA KS Immobilier. 

Transférer cet article à un ami