Une levée de fonds de 20 millions d’euros pour Proprioo !


Le vendredi 17 mai 2019 | Réseaux-Franchise
Une levée de fonds de 20 millions d'euros pour Proprioo ! - D.R.
Un an après avoir levé 5 millions d’euros, l’agence digitale à commission fixe Propriooremporte de nouveau l’adhésion de ses investisseurs historiques ! Avec 20 millions d’euros en poche, la jeune société, qui dénombre 50 salariés, prévoit de s’implanter dans les grandes villes de France et d’améliorer sa qualité de services digitaux. Les explications d’Henri Pagnon, CEO et co-fondateur

Comment s’est déroulée cette levée de fonds ?

Cette troisième levée de fonds intervient dans un contexte où nous souhaitons accélérer notre développement. Nous ne cherchons plus à éprouver un modèle : nous sommes à 99 % sûrs que celui sur lequel nous sommes positionnés est le bon dans la mesure où il satisfait à la fois les clients, qui économisent de l’agent et les agents immobiliers, qui gagnent mieux leurs vies. C’est également l’avis de nos investisseurs historiques - Global Founders Capital, Rocket Internet et Picus Capital - qui nous suivent depuis notre lancement en 2016 et qui ont participé à ce nouveau tour de table. Ces dernières années, notre marché est devenu très concurrentiel, preuve que les attentes des clients changent et que le métier d’agent immobilier se transforme enfin. 

Votre modèle a fait l’objet de plusieurs repositionnements depuis 2016…

Initialement, nous proposions un forfait fixe de 990 euros, quels que soient la taille et le prix du bien. Cette stratégie nous a rapidement permis de réaliser des transactions avec des premiers clients. Puis, nous nous sommes aperçus qu’en dessous d’un certain montant, il était difficile de pouvoir proposer une bonne qualité de services à nos clients. Or, c’est précisément ce qu’attendent les Français. Lorsqu’ils se tournent vers un professionnel de l’immobilier, c’est pour sécuriser leurs ventes. Pour ne pas être bridés par notre propre modèle, nous avons donc réévalué notre forfait à 1990 euros avant d’opter pour un modèle à commission fixe à 1,99 %, contre 5 % pour des agences classiques. Ces dernières continuent à se consacrer à des tâches à faible valeur ajoutée là où nous avons choisi de les digitaliser. 

Comment avez-vous digitalisé le parcours de vente ? 

Nous disposons d’outils technologiques qui permettent de raccourcir les cycles entre chaque étape du processus immobilier. Nos délais de vente sont ainsi de 27 jours, contre 37 jours en moyenne. Concrètement, grâce à ces outils, nous compilons trois rendez-vous en un seul : l’estimation de prix, la compréhension du projet de vente d’un client et la réalisation de photos et d’une visite virtuelle. L’estimation de prix est l’une des premières étapes que nous avons digitalisé. En collectant et agrégeant un ensemble de datas, nous donnons à nos consultants une première estimation très fine. Un outil de matching permet également à nos consultants de trouver de potentiels acquéreurs au sein d’une base de 40 000 acheteurs. Grâce à ces services, notre ratio de performance est trois fois supérieur à celui d’une agence classique.

Comment ce nouveau capital sera-t-il investi ? 

Notre objectif est double : nous faire connaître et nous implanter dans de nouvelles géographies, notamment dans les 40 premières villes de France, qui représentent 50 % des parts de marché du secteur de l’immobilier. Aujourd’hui, nous sommes essentiellement présents à Paris et en Ile-de-France. En 2019, nous nous ouvrirons à 10 villes dont Marseille, Nice et Lyon. Pour atteindre cet objectif, nous recruterons, d’ici les deux prochaines années, 200 nouveaux consultants immobiliers en CDI, dont 100 en Ile-de-France. Nous cherchons deux types de profils : des expérimentés, à qui nous proposons une rémunération annuelle moyenne brute de 60 000 euros et des commerciaux, pas forcément issus de l’immobilier, que nous souhaitons former via notre Academy.

Allez-vous également améliorer votre offre de services ?

Oui ! Suite à cette levée de fonds, nous prévoyons d’investir dans la technologie et le produit afin de rendre nos agents immobiliers encore plus efficaces. Les services sur lesquels nous travaillons apporteront de la transparence au processus de vente. Via un dashboard, nous souhaitons tenir nos clients informés dès qu’une action concernant leurs biens est initiée. Notre objectif est de tout rendre visible : le nombre de clics que leur annonce a généré sur les portails, l’enregistrement des échanges téléphoniques avec les potentiels acquéreurs, leur débriefing suite à une visite du bien… Grâce à l’attention que nous portons à notre qualité de services, nous avons réalisé, en 2018, 600 transactions. D’ici 2020, nous aimerions atteindre un volume de vente d’un milliard d’euros.

Aurélie Tachot

Transférer cet article à un ami