Quatre conseils pour rendre vos textes d’annonce percutants


Le lundi 11 mai 2020 | Réseaux-Franchise
rédaction de texte - pfluegler purplequeue - Fotolia purplequeue - Fotolia
L’annonce immobilière est le premier contact de vos prospects avec le bien qui les intéresse. Outre des photos flatteuses, il est impératif de bien travailler le texte : il doit attirer l’attention et convaincre en quelques mots. Voici quatre conseils pour rédiger des textes d’annonce percutants.

Identifiez la cible

C’est avant tout la personne à qui vous vous adressez qui va vous dicter un texte d’annonce accrocheur et percutant. Et cette personne dépend du type de bien. Par exemple, pour un studio dans une ville étudiante, vous ciblez les étudiants. Alors outre le descriptif du logement lui-même, insistez sur ce qui, dans l’environnement, pourrait intéresser ce public : la proximité des transports en commun, des cinémas, du centre-ville, des bibliothèques, etc. Pour une maison avec plusieurs chambres, adaptez-vous aux familles nombreuses en parlant plutôt de la qualité des écoles, crèches, parcs… Ce sont ces arguments qui marqueront les lecteurs.

Adoptez un style clair et simple

N’essayez pas de faire des effets de style ! Les internautes à la recherche d’un logement passent des heures à faire des recherches, ils ne veulent pas perdre de temps à essayer de trouver les informations importantes dans l’annonce. Optez pour des phrases courtes qui font passer le message de manière efficace. Oubliez les adjectifs grandiloquents, à moins de vendre un véritable bien d’exception comme une villa avec piscine et vue sur la mer ou un loft parisien. Soyez le plus factuel possible : ne dîtes pas « grande chambre » mais « chambre de X m2 » ni « immeuble récent » mais « bâti en 2016 ». Et séparez les paragraphes : les gros blocs de texte perdent les clients potentiels en quelques lignes.

Optimisez-la pour Google

Le fameux référencement… Vous devez absolument tenir compte des contraintes SEO (Search engine optimisation) en rédigeant votre texte, car s’il n’est pas optimisé, les internautes ne tomberont pas dessus, quel que soit le soin que vous y ayez mis ! Parmi les impératifs, ayez un texte assez long (plus de 200 mots), évitez les abréviations, utilisez des mots-clés en vous mettant à la place des personnes qui font des recherches ou en vous fiant à un générateur de mots-clés, et soignez le titre. Il doit contenir le type de bien, la localisation, le nombre de pièces, et éventuellement la surface.

Contextualisez

Pour être convaincus, vos lecteurs doivent pouvoir se projeter dans leur futur logement. Alors donnez-leur un contexte pour qu’ils aient un aperçu de la vie qui les attend dans ce bien. S’il y a un jardin par exemple, en plus de ses caractéristiques, ajoutez un petit commentaire du style « idéal pour vos soirées barbecue entre amis en été ». Une pièce en plus des habituelles chambres, salle à manger, cuisine et salle de bains peut devenir « une chambre d’enfant, un bureau ou une salle de jeux ». L’important est d’aider le prospect à visualiser pour provoquer un coup de cœur.

Transférer cet article à un ami