Logiciels

ID&AL lève des fonds et renforce sa relation-client

Par Christian Capitaine | le | Logiciels de multi-diffusion

Après avoir levé 11 millions d’euros, la société de promotion et de gestion immobilière ID&AL groupe affiche ses ambitions : tripler, d’ici trois ans, son CA consolidé. Elle annonce également le lancement d’une application mobile destinée à renforcer la gestion de sa relation-client.

Pierre Vital et Édouard Myon, associés-fondateurs d’ID&AL groupe - © DR
Pierre Vital et Édouard Myon, associés-fondateurs d’ID&AL groupe - © DR

Octobre 2019 : ID&AL groupe bouclait sa première levée de fond auprès du family office LaTricogne Capital, devenu un actionnaire minoritaire. Montant : 11 millions d’euros. Avec cet objectif : « Asseoir notre développement, tout en poussant notre différenciation au travers de trois axes : l’amélioration de la relation-client avec l’apport de nouveaux services, via nos partenaires-prestataires ; la digitalisation de nos outils ; et, enfin, un développement de nouveaux usages via nos agences régionales et notre cellule  »grands projets«   », explique Édouard Myon, associé-fondateur de la société, au côté de Pierre Vital. Après avoir réalisé, l’an passé, un CA consolidé de 73 M d’€ et signé, sur l’exercice, 1 500 logements en promesse de vente, la société annonce ses nouvelles ambitions suite à ce premier tour de table : réaliser, suivant son carnet de commandes qui s’étire sur trois ans, 250 M d’€ de chiffre d’affaires consolidé.

Une vingtaine de partenaires-prestataires

Pour s’en donner les moyens - et preuve supplémentaire qui témoigne de son entrée dans une nouvelle dimension : le lancement, début janvier 2020, de son application mobile destinée à sa clientèle d’acquéreurs et investisseurs (constituée pour près de 70 % de particuliers et 30 % d’institutionnels - foncières ou bailleurs sociaux, notamment). « L’accompagnement de nos clients s’articule notamment au travers de la mise en place d’un écosystème, composé d’une vingtaine de partenaires-prestataires, qui, chacun, propose un produit ou un service dont il est expert », explique Édouard Myon. Cet écosystème et les offres qui l’accompagnent, ID&AL les structure autour d’un pôle d’expertise (ou pôle de la relation-client qui les accompagne sur le périmètre des métiers du groupe) baptisé « Le Club ». « Désormais, poursuit l’associé et co-fondateur du groupe, les offres du pôle « Le Club » sont déclinées au sein de l’application mobile. Notre volonté est d’en faire un carnet numérique du logement du client au sein duquel il aura accès à l’ensemble des informations relatives à son bien : plans, travaux de modifications demandés, choix des matériaux et de aménagements, informations sur les étapes-clés et sur le planning de l’opération, etc. »

De nouveaux bureaux à Toulouse et Annecy

Plus en détails, trois domaines structurent le contenu de ladite application (« bien sûr gratuite pour l’acquéreur », précise-t-on chez ID&AL). 1/ La préparation du projet immobilier (assurance et courtage), 2/ La personnalisation du logement (notamment les travaux de coaching, dispensés par son partenaire hubstairs) 3/ La gestion du quotidien (gestion locative, syndic, ménage, etc.). De plus, « l’acquéreur peut désormais suivre en direct l’évolution de son chantier grâce à une vidéo time-laps », complète Édouard Myon, soit un outil « très utile pour les personnes qui ne peuvent pas se déplacer. » Présent en Ile-de-France, Rhône-Alpes, Pays-de-la-Loire, Gironde et Côte basque, ID&AL annonce l’ouverture, en 2020, de nouvelles antennes d’abord à Toulouse (au cours du printemps) puis à Annecy (avant la fin de l’année). « Nous comptons des opérations déjà sourcées sur ces secteurs, et avons donc besoin d’équipes pour les accompagner », justifie l’associé et co-fondateur de la société.

 

Transférer cet article à un(e) ami(e)