Franchise

Dr House Immo, le réseau des spécialistes de l’immobilier : « Nous proposons toujours du sur-mesure »

Le | Contenu sponsorisé - Réseau de mandataires

Lancé en 2013, le réseau de mandataires Dr House Immo s’est construit au fil des années autour de valeurs humaines très fortes. Rencontre avec Nicolas Blanchin, l’un de ses fondateurs, qui nous donne sa vision du métier, du marché et de l’évolution du réseau.

Le réseau s’appuie sur le travail de près de 1 000 conseillers - © D.R.
Le réseau s’appuie sur le travail de près de 1 000 conseillers - © D.R.

Comment se porte Dr House Immo  ?

Le bilan 2021 après trois trimestres est excellent. Nous avons pulvérisé nos objectifs et surtout nous restons fidèles à nos valeurs. Un réseau de mandataires peut à la fois proposer des prestations de qualité et un accompagnement complet en restant à taille humaine.

Nous continuons à proposer du sur-mesure alors que nous allons bientôt regrouper 1 000 conseillers sous notre bannière. C’est un engagement auquel nous tenons, grâce à un staff hyper disponible et mobilisé. C’est un métier où la réactivité est primordiale, nous le savons bien puisque nous avons été nous-mêmes sur le terrain pendant des années.

En quoi vous différenciez-vous des autres réseaux ?

Notre offre est unique. Nous avons dès le début misé sur l’humain. Notre pack est abordable avec une réversion de 85 % sans palier. C’est un aspect que beaucoup apprécient. Peu de réversion et les mandataires s’estiment lésés. Trop de réversion, et bien évidemment, le service est absent. Nous avons trouvé un bon équilibre. C’est ce qui nous vaut d’être recommandés par des conseillers.

Notre recrutement se fait en grande partie par un bouche à oreille très positif au sein même de la profession. Nous sommes sans doute le seul réseau de mandataires en immobilier qui refuse des candidatures. Nous n’avons pas pour ambition de grossir à tout prix. Au contraire, une croissance harmonieuse avec des conseillers expérimentés nous permet d’avancer de façon plus rapide et de pouvoir proposer à nos vendeurs une vraie plus-value. Nos outils sont pensés pour performer et c’est pour nous un enjeu quotidien que de travailler dans la bonne humeur, mais avec une quête permanente de résultats.

Que signifie aujourd’hui être mandataire ?

Le portrait-robot du mandataire est difficile à dresser. Il sait avant tout qu’il va devoir travailler. Selon sa personnalité, son secteur, son parcours, cela signifiera plus ou moins de sacrifices. C’est un métier dynamique, qui a le vent en poupe.

Il faut avoir un certain esprit de compétition pour devenir un référent sur son secteur. Quelqu’un qui débute aujourd’hui doit avoir à l’esprit que c’est un métier de challenges, avec des journées qui se suivent mais ne se ressemblent pas. Des joies immenses et des déceptions qui peuvent parfois être décourageantes. C’est dans ces moments-là qu’il est important d’avoir un bon réseau derrière soi.

Justement, qu’est-ce qu’un un bon réseau ? 

C’est avant tout un réseau qui se démène pour que le conseiller puisse atteindre les objectifs qu’il s’est fixé. On ne recrute pas un conseiller pour le laisser se débrouiller seul. Il faut être force de proposition, et toujours se trouver en soutien. Nous croyons énormément en cette manière de travailler, en équipe, avec une vraie dynamique de groupe.

Tous les matins, nos conseillers ont la possibilité de se réunir à distance pour poser des questions et partager leur expérience. Si nous ne pouvons pas faire leur chiffre d’affaires à leur place, nous pouvons les accompagner et leur apporter toute la logistique nécessaire pour que les efforts accomplis portent leurs fruits.

Nous allons, par exemple, mettre en place une campagne télé dans les prochains mois sur les chaines généralistes afin de valoriser les hommes et femmes du réseau. Un bon réseau, c’est aussi investir intelligemment pour améliorer la visibilité de chacun.

Quels sont vos objectifs et projets ?

Avec mes associés, notre vision à moyen terme est un modèle hybride qui va répondre aux questions que se posent les acheteurs et les vendeurs sur tout le territoire. Cette vision passe par une formation de qualité, mais aussi par l’ouverture d’un dialogue constructif au sein de la profession.

Ensemble, nous pourrons jouer un rôle prépondérant dans l’évolution des territoires en France. Nous l’avons vu avec la pandémie, les Français ne rechignent pas à changer de région et pour cela notre pays regorge de régions magnifiques. A nous d’en devenir les ambassadeurs !

Transférer cet article à un(e) ami(e)