Franchise

4 bonnes raisons de rejoindre le réseau Nestenn

Le | Contenu sponsorisé - Réseau de franchisés

Chez Nestenn, 99 % des franchisés renouvellent leur contrat de franchise. Quels sont les clés du succès de cet acteur phare du marché immobilier créé en 2017 par Olivier Alonso ? Des valeurs humaines et une internalisation de ses services. Le point sur les avantages de rejoindre le réseau Nestenn avec Romain Odano, responsable développement.

Romain Odano, responsable développement du réseau Nestenn - ©  D.R.
Romain Odano, responsable développement du réseau Nestenn - ©  D.R.

1/ L’école de formation Nestenn

« Nous avons choisi d’internaliser notre force de formation afin de proposer à nos franchisés non seulement une formation d’entrée aux process du réseau, mais également une formation continue sur plusieurs niveaux avec 12 formateurs et formatrices salariés cadres du siège », explique Romain Odano, responsable développement de l’enseigne.

Certifié QUALIOPI depuis le 6 janvier 2022, le centre de formation réalise ainsi 90 % des formations du groupe. Cette certification très sélective atteste de la qualité et du professionnalisme du processus mis en œuvre par le groupe pour développer les compétences de ses agents et permet d’avoir accès à des financements publics ou mutualisés pour la prise en charge des formations.

2/ Un service de stratégie digitale et marketing interne

L’autre valeur ajoutée du réseau est l’internalisation des services marketing et digital.  « Au sein de Nestenn, nous nous donnons un point d’honneur à assurer la communication de nos agents immobiliers sur le terrain, mais également sur le web et sur l’ensemble des supports numériques qui peuvent exister afin de les aider à développer leur notoriété en local », souligne Romain Odano.

Dans cette optique, un service de stratégie digitale, réunissant 5 collaborateurs experts en référencement, en digital et en développement de sites internet, travaillent au quotidien pour faire évoluer et optimiser les sites du réseau et intégrer de nouvelles fonctionnalités, telles que la prise de rendez-vous directe, le nombre d’estimations en temps réel ou encore le chatbot.

« Le fait d’avoir internaliser ces deux services permet d’avoir une remontée et une descente d’informations beaucoup plus fluide entre franchiseur et franchisés et ainsi de pouvoir adapter les créations spécifiquement à leurs besoins locaux », ajoute-t-il.

3/ Un réseau à l’écoute de ses agents immobiliers

Autre atout non négligeable, Nestenn mise avant tout sur l’approche humaine dans sa gestion du réseau. « Nous sommes à l’écoute de nos franchisés à travers diverses instances et collaborons sur l’évolution des outils ou du savoir-faire  », met en avant le responsable développement.

Dans cette optique et afin de faciliter l’interactivité avec les membres du réseau, deux réunions de région sont organisées chaque année, ainsi qu’un congrès annuel. Une commission performance composée des meilleurs agents immobiliers en termes de chiffres d’affaires se réunit deux fois par an pour évoquer ce que devrait être l’agence de demain.

« De ces différents échanges organisés avec nos franchisés ont été créés des outils innovants, tels que le générateur de flyers qui permet à l’agent de créer sa communication locale en respectant la charte graphique de Nestenn ou encore le générateur de posts sur les réseaux sociaux qui est aujourd’hui utilisé au quotidien et qui a nécessité plusieurs mois de développement. »

4/ Un concept commercial fort

Le Groupe Nestenn n’est pas uniquement transactionnaire, il s’est ouvert, au fil des années, à d’autres métiers de l’immobilier que ce soit la gestion, la location saisonnière, le prestige, la vente du neuf ou encore le viager. 

« La diversification de nos activités nous permet ainsi de répondre à l’ensemble des besoins de nos clients et de les accompagner tout au long de leur projet immobilier. Notre rapprochement avec le groupe Arche va nous permettre de développer des synergies et ainsi de faire bénéficier à nos clients de nouveaux services, tels que les assurances ou le courtage », conclut Romain Odano.

Transférer cet article à un(e) ami(e)