Vendmy : l’immobilier de prestige à 2 % de commission


Par Christian CAPITAINE | le mercredi 19 février 2020 | Agence immobilière indépendante
Loïc Forneri et Adrien Helle, co-fondateurs de Vendmy - DR
Début 2019, Adrien Helle et Loïc Forneri lançaient Vendmy : un concept d’agence immobilière en ligne qui propose des services conçus pour des biens de prestige à un taux de commission fixe de 2 %. Une dizaine de mandataires commercialisent aujourd’hui ses produits. Objectif fin 2020 : une cinquantaine.

Vendmy est le fruit d’une rencontre, il y a cinq ans. Celle de deux hommes : Adrien Helle, issu de l’univers de la finance, et Loïc Forneri, agent immobilier passé par par quelques prestigieuses maisons du secteur. A cette époque, tous les deux opèrent ce même constat : l’hégémonie des taux de commissions élevés sur le marché de l’immobilier de luxe a assez duré. Il faut le réformer. Leur idée : créer, sur ce segment du premium, un concept d’agence immobilière digitale avec un taux commission fixe de 2 %, quelles que soient les caractéristiques du bien. Début 2019, l’affaire est lancée. « Les biens que nous avons en mandat affichent des prix de vente compris entre 500 000 et 10 millions d’euros, détaille Adrien Helle. En moins d’un an d’existence, nous avons conclu une cinquantaine de transactions, essentiellement à Paris, mais nous touchons également d’autres régions, comme le sud de la France. »

Des coûts de structure et de fonctionnement plus légers

Chez Vendmy, donc, pas de dégressivité du taux de la commission en fonction du prix du bien. Et pas de négociation possible pour le vendeur au niveau de la tarification. En accord avec ce dernier, « nous élaborons une stratégie de vente et proposons un plan marketing de diffusion adapté aux spécificités de son bien, explique Adrien Helle. Nos services intègrent également toutes les étapes de la vente, depuis l’estimation et la commercialisation jusqu’à la signature chez le notaire. Nous sommes également compétents pour apporter un conseil en matière fiscale ou administrative. Vendmy opère principalement sur le web. « Nous n’avons pas de boutique. Nos coûts de structure et de fonctionnement sont ainsi plus légers que ceux des agences de prestige classiques. C’est ce qui nous permet de proposer un taux de commission fixe ajusté », explique Adrien Helle, qui ajoute : « Pour donner une visibilité  »physique«  à nos biens, nous louons des vitrines dans plusieurs quartiers de Paris, à l’instar du quartier du Luxembourg. »

Objectif : 50 mandataires fin 2020

Sur le plan commercial, l’agence s’appuie sur un réseau d’une dizaine de mandataires. Ils touchent, en moyenne, une rétrocommission de 70 % de la commission d’agence. « Nous venons de lancer une nouvelle campagne de recrutement de mandataires, poursuit le co-fondateur de l’agence, avec l’objectif d’intégrer des professionnels maîtrisant plusieurs langues et dont les compétences dépassent largement celle de l’agent immobilier.  » Il complète : « Plusieurs conseillers locaux et formés seront bientôt disponibles dans plusieurs grandes villes dont Lyon et Bordeaux. » Avec cet objectif : compter, à l’horizon fin 2020, une cinquantaine de mandataires à travers la France. Par ailleurs, Vendmy nourrit une autre ambition : se développer à l’international. « Nos annonces sont traduites dans 16 langues, diffusées sur 200 portails dans 60 pays, ce qui nous permet de capter une clientèle étrangère en quête de biens de prestige », complète Adrien Helle.

Transférer cet article à un ami