Réseaux sociaux

Artur’In lève 42 millions d’euros et affiche ses ambitions

Par Christian Capitaine | le | Réseaux sociaux immo

Le spécialiste français de la communication digitale, dont 60 % de ses clients sont des professionnels de l’immobilier, a annoncé, le 2 juin 2021, avoir bouclé un solide tour de table auprès du fonds Providence Strategic Growth (PSG). Voici ses nouveaux objectifs, détaillés par François Castro Lara, son Head of Brand & Strategy.

Artur’In recrutera 30 collaborateurs avant fin 2021 - © D.R.
Artur’In recrutera 30 collaborateurs avant fin 2021 - © D.R.

Pouvez-vous rappeler le cadre dans lequel s’est effectué ce tour de table ?

Nous avons réalisé cette levée de fonds, d’un montant de 42 millions d’euros, auprès de Providence Strategic Growth (PSG), un fonds spécialisé dans les marchés BtoB et dans les entreprises éditrices de logiciels. Nous étions ainsi parfaitement dans sa cible puisque, je le rappelle, la vocation d’Artur’In est d’aider les TPE et PME locales à se digitaliser, et plus précisément encore, avec des solutions de marketing digital, pour la gestion des réseaux sociaux, des blogs, des avis clients, des newsletters, etc.

La période de crise s’est-elle révélée propice au bouclage de cette opération ?

François Castro Lara - © D.R.
François Castro Lara - © D.R.

Très certainement. La pandémie et la crise qui en ont résulté ont fait prendre conscience à de nombreux professionnels l’importance de se digitaliser. Lors des confinements, le digital demeurait le seul lien qui leur permettait de rester en contact avec leur communauté. Je pense bien sûr, ici, aux professionnels de l’immobilier, que nous avons aussi accompagnés sur le plan financier, et qui ont eu, pour certains, du mal à traverser cette crise.

Que pèse le secteur de l’immobilier dans votre activité ?

Parmi les 3 000 clients que nous recensons, environ 60 % sont des agents immobiliers (1). Ils sont séduits pas notre capacité à leur proposer un service clé en main, en matière d’automatisation et de réalisation de leurs contenus personnalisés dans le domaine du marketing numérique. D’abord ils n’ont pas les compétences requises pour réaliser ces tâches. De plus, elles leur demanderaient un temps considérable. En déléguant à Artur’In l’ensemble de ces actions, ils peuvent se consacrer pleinement à leur métier d’agent immobilier.

Quels sont vos objectifs suite à cette levée de fonds ?

Nous avons défini trois principaux axes de développement. Premièrement, améliorer notre solution, basée sur l’intelligence artificielle, afin de la rendre plus performante. Des technologies sont en train d’émerger, notamment dans l’automatisation des tâches, et nous voulons les saisir. Pour prendre un exemple concret, nous réfléchissons à mettre au point une technologie qui automatiserait la rédaction des articles de blogs.

Deuxièmement, nous souhaitons ouvrir de nouveaux marchés à l’international, en plus des Etats-Unis, ainsi que de nouveaux secteurs d’activité, comme les ressources humaines ou l’agroalimentaire.

Enfin, nous comptons développer notre activité « Grands comptes », celle qui concerne les professionnels de l’immobilier qui sont à la tête de plusieurs agences. L’objectif étant qu’ils puissent, avec nos outils, centraliser leur stratégie en matière de marketing digital.

Transférer cet article à un(e) ami(e)