Portails

Look : les 4 fautes de goût à éviter pour un homme agent immobilier

Le | Sites pour les professionnels

On n’a jamais la chance de faire deux fois une bonne première impression. L’adage est sans doute encore plus vrai pour un agent immobilier, qui doit inspirer confiance d’emblée, compte tenu de la mission hautement symbolique qui lui est confiée. Et en la matière, l’habit fait (aussi) le moine. Gros plan sur les pires erreurs de style, version Monsieur, avec Laurence Gallet, conseillère en image.

Look : les 4 fautes de goût à éviter pour un homme agent immobilier
Look : les 4 fautes de goût à éviter pour un homme agent immobilier

On na jamaisla chance de faire deux fois une bonne première impression. Ladage est sans doute encore plus vrai pour un agent immobilier, qui doit inspirer confiance demblée, compte tenu de la mission hautement symbolique qui lui est confiée. Et en la matière, lhabit fait (aussi) le moine. Gros plan sur les pires erreurs de style, version Monsieur, avec Laurence Gallet, conseillère en image.


1. Les chaussettes fantaisie

« Cest sans doute la plus grosse faute de goût pour un commercial  ; cela saute aux yeux » observe Laurence Gallet. Attirer le regard de son client vers le sol, rien de pire pour témoigner de son amateurisme. Les chaussettes de tennis sont évidemment à proscrire tout comme les chaussettes de couleur assorties à la chemise. « Pour bien faire, les chaussettes sont unies, assorties àla couleur des chaussures ou du pantalon » conseille l’experte.

2. Le costume noir

« Il est réservéàdes occasions cérémoniales, et notamment aux mariages et aux enterrements. Cest aussi la tenue du garçon de café » rappelle Laurence Gallet. Optez plutôt pour un costume gris foncé ou bleu marine, qui vous donnera forcément meilleure mine. Troquez la rigidité de votre chemise pour un polo, en été, ou d’un pull fin à col roulé ou à col cheminée en hiver. « La cravate nest plus obligatoire dans un contexte commercial » ajoute l’experte.

3. Les habits trop grands ou trop petits

Inconsciemment, un vêtement mal ajusté n’inspire pas confiance. « Si un agent immobilier porte une veste trop grande par exemple, son client peut se demander ce quil a àcacher  ; si elle est trop petite, elle donnera limpression de ne pas avoir évolué » observe Laurence Gallet.

4. Laccumulation de couleurs

La règle de base en milieu professionnel : « un homme ne porte jamais plus de 3 couleurs distinctes, incluant la veste, le pantalon, la chemise ou le polo, les lunettes, la cravate, la ceinture et les chaussures » suggère Laurence Gallet. Le risque : perdre sa crédibilité aux yeux du client.  L’agent aura tout intérêt à choisir sa bataille en privilégiant les familles de couleurs - chaudes ou froides - qui le mettent naturellement en valeur. « On peut également affiner en fonction des grands traits de personnalité  : un agent immobilier réfléchi, observateur et rigoureux pourra valoriser ses qualités avec des matières sèches qui ont beaucoup de tenue  ; àlinverse, un professionnel empathique, qui mise sur sa convivialitéet son sens de l’écoute optera pour des matières plus souples, comme du lin par exemple » conclut la conseillère en image.

 ***

Après avoir exercéplus de 15 ans dans des multinationales en tant que commerciale, Laurence Gallet prend un virage à180° en 2009 : elle se forme au conseil en image et ouvre dans la foulée sa propre agence, Laurence Allure, avec lobjectif de valoriser les personnalités professionnelles et personnelles de ses clients.  

Gaëlle Fillion

Transférer cet article à un(e) ami(e)