Portails

Léon, le nouvel agent immobilier digital

Par Christian Capitaine | le | Sites pour les particuliers

Tout juste lancé par la néo-assurance habitation Luko, Léon est un assistant virtuel gratuit destiné aux particuliers pour les aider dans leur recherche immobilière. Explication de son fonctionnement, de ses avantages et des cibles de clientèles visées avec Léa Joussaume, directrice de la communication de Luko

Léa Joussaume, directrice de la communication de Luko - © D.R.
Léa Joussaume, directrice de la communication de Luko - © D.R.

Léon est un agent immobilier digital, né le 19 janvier 2021. Sa naissance s’inscrit dans la démarche de son géniteur, la néo-assurance Luko (100 000 clients et 90 collaborateurs après deux années d’existence), de digitaliser et de simplifier les services à destination des foyers.

Plus précisément, « Léon est assistant virtuel, gratuit, destiné aux particuliers pour les aider dans leur recherche de logement », précise Léa Joussaume, directrice de la communication de Luko. Son travail est le suivant : scanner en continu, grâce à son pouvoir algorithmique, les principaux portails d’annonces immobilières (SeLoger, Bien’Ici, Leboncoin, PAP, etc.), ainsi que les sites d’agences immobilières - petites ou grandes - soit au total 850 plateformes web explorées. Avec cet objectif : sélectionner, en temps réel, les annonces qui répondent à ses critères de recherche. « Léon n’est pas un méta-moteur, car sa fonction n’est pas d’agréger les offres, précise Léa Joussaume. Elle est d’alerter l’utilisateur par email. »

Etre réactif vis-à-vis du diffuseur

Côté utilisateur, son fonctionnement est un jeu d’enfant. Celui-ci commence par renseigner, en quelques clics sur le site leon-alerte-immobiliere, ses critères de recherche. A savoir : le type de bien (à la vente ou à la location), sa zone géographique, son budget, sa surface et son nombre de pièces. Dès lors, Léon analyse, dès leur publication sur les portails et les sites d’agences immobilières, toutes les annonces immobilières disponibles.

En retour, l’utilisateur est donc alerté par email si l’une ou plusieurs d’entre elles répondent à ses critères. « Au lieu d’éplucher manuellement les résultats qui figurent sur tous les sites d’annonces, avec Léon il gagne un temps précieux, indique Léa Joussaume, soit au minimum une heure par jour. » Autre avantage pour lui d’utiliser Léon : être réactif vis-à-vis du diffuseur de l’annonce, soit « un atout essentiel pour accéder aux meilleurs logements, poursuit la directrice de la communication de Luko, surtout dans les zones tendues là où, si l’on ne figure pas dans les cinq premiers à répondre à l’annonce, on a peu de chance de décrocher le logement convoité. »

Forte demande des locataires

Avec, pour l’heure, pour cibles principales les futurs locataires qui souhaitent s’installer dans les grands centres urbains (actuellement sur le marché locatif, 30 % des recherches se concentrent seulement sur cinq départements, à savoir Paris, Hauts-de-Seine, Gironde, Rhône et Haute-Garonne, note-t-on chez Luko), Léon vise également une clientèle de futur acquéreurs. « Et, dans quelques semaines, de propriétaires », indique Léa Joussaume. Mais sans abandonner l’un des piliers de son business model : rester gratuit pour ses utilisateurs.

Transférer cet article à un(e) ami(e)