Portails

Action Cœur de Ville : les 3 axes de l’acte 2 du programme définis par J. Gourault

Le | Sites pour les particuliers

Voici les 3 axes de l’acte 2 du programme Action Cœur de Ville définis par Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales d’ici à 2026, présentés lors des 4e Rencontres nationales du programme à la Cité de l’Architecture à Paris, le 7 septembre 2021.

Action Coeur de Ville - © D.R.
Action Coeur de Ville - © D.R.

Résilience face au changement climatique. « Nos centres-villes urbanisés sont menacés, notamment par les inondations, les îlots de chaleurs urbains, les épisodes climatiques intenses. Il faut adapter les centres-villes tout en gardant le cap de la réduction des émissions de CO2. Cela passe par l’isolation thermique des bâtiments, la rénovation du bâti ancien, soutenues par le dispositif de défiscalisation Denormandie dans l’ancien qui existe dans toutes les ORT. Cela passe aussi par le développement de la nature en ville, des mobilités douces et collectives. Autant de sujets qu’il faut continuer de porter au-delà de 2022  ».

• Transitions démographiques. « Le président de la République a appelé le 14/07/2021 à un nouveau pacte français entre générations. L’objectif implique de trouver des solutions pour adapter la ville et les villes moyennes au vieillissement. L'étude de Luc Broussy démontre la nécessité (80 propositions remises au Gouvernement, le 26/05/2021). Les villes moyennes sont un formidable laboratoire pour inventer l’habitat inclusif de demain. Mais le pacte générationnel d’adresse aussi aux jeunes et aux familles. Il y a un enjeu important dans la capacité des villes moyennes à retenir et attirer les étudiants et jeunes actifs, en leur proposant un parcours résidentiel à la hauteur de leurs attentes ».

• Renouveau économique et relocalisation de l’activité productive. « Les villes moyennes sont nombreuses à avoir subi la désindustrialisation. Nombre de territoires sont pleinement engagés dans la transition économique. Ils acquièrent des usines 2.0, des écoles de production, des tiers lieux. Le Covid a rebattu les cartes. J’ai demandé à France Stratégie de conduire une étude, dont les 1e résultats seront rendus public d’ici à la fin 2021. Sur le programme, Action Cœur de Ville est en synergie avec Territoires d’industrie ».

Préparer la nouvelle étape

« Nous devons préparer l’acte 2 pour l’après 2022. J’ai demandé au préfet Rollon Mouchel-Blaisot de constituer une task force avec les partenaires financiers d’Action Cœur de Ville pour identifier les périmètres d’interventions, les nouveaux thèmes sous forme de boîte à idée et aussi identifier les besoins financiers correspondants. Ce travail devra aboutir au premier trimestre 2022. Nous préparons la nouvelle étape d’Action Cœur de Ville qui doit nous inciter à amplifier, en mobilisant de nouveaux moyens », indique Jacqueline Gourault.

Transférer cet article à un(e) ami(e)