Portails

Bien’Ici réalise une importante levée de fonds

Par Christian Capitaine | le | Portails de petites annonces

23 millions d’euros : c’est la somme que viennent d’investir dans le portail Bien’Ici ses près de quarante actionnaires (syndicats professionnels, promoteurs et réseaux immobiliers). Comment vont être utilisés ces fonds ? Et avec quels objectifs ? Les réponses avec David Benbassat, directeur général de la plateforme d’annonces immobilières.

David Benbassat, directeur général de Bien’Ici - © D.R.
David Benbassat, directeur général de Bien’Ici - © D.R.

Dans quelle condition s’est opéré ce tour de table ?

Depuis un an et le surgissement de la crise pandémique, nous avons changé de paradigme. Et ces bouleversements valent également pour le secteur de l’immobilier : aussi bien pour les professionnels qui ont dû s’adapter, que pour les porteurs de projets qui ont fait évoluer leur recherche en élargissant, notamment, leurs critères sur les portails d’annonces.

Le Covid a ainsi agi comme un catalyseur de la transformation numérique. Conséquence : les professionnels de l’immobilier ont pris conscience que pour porter cette accélération de la digitalisation de l’immobilier, il fallait investir. C’est ce qu’ils ont fait avec cette levée de fonds d’un montant de 23 millions d’euros, qui se révèle, pour Bien’Ici, cinq ans après sa création, une belle marque de confiance, et pour le marché un signal très positif.

Comment allez-vous utiliser ces nouveaux fonds ?

Premier axe : la technologie. L’objectif est de conserver notre leadership. Pour ce faire, nous allons renforcer notre infrastructure en développant de nouvelles technologies et en offrant davantage de services. Un exemple avec notre outil de cartographie 3D, qui nous permet d’être indépendants de Goole Maps : après la recherche par temps de trajets que nous avons initiée, les niveaux d’ensoleillement des biens immobiliers et, plus récemment, le critère sur le déploiement ou non de la fibre, nous serons en mesure de renseigner, sur la carte, la présence des bornes électriques pour recharger les véhicules.

Deuxième axe de développement : faire progresser notre notoriété auprès du grand public afin de devenir LA référence des portails d’annonces immobilières. Dans cette optique, nous allons multiplier par deux notre budget publicitaire off-line, et notamment à la télévision.

Troisième axe : la croissance externe. Cela passera, si des opportunités se présentent, par l’accompagnement ou l’acquisition de startups de la Proptech. Nous sommes à la fois ouverts et convaincus que nous pouvons les aider.

Allez-vous renforcer vos équipes ?

Oui, nous prévoyons de recruter cette année 30 collaborateurs. Trois pôles sont concernés : 1/ l’activité commerciale, et principalement en région PACA (Provence-Alpes-Côte d’Azur), avec l’objectif de porter le nombre de nos commerciaux sur le terrain, à l’échelle nationale, à une trentaine ; 2/ les équipes de développeurs ; 3/nos personnels en charge du développement marketing et de l’administratif.

Ces recrutements nous permettrons d’accompagner notre croissance : en 2020, nous avons gagné plus de 2 000 clients, portant leur total à 11 000, dont 10 000 agents immobiliers. Deux autres marqueurs témoignent de notre croissance : l’an passé, notre audience a progressé de 30 % par rapport à 2019 (nous sommes désormais le 3ème acteur du marché) et nous avons fait progresser la transformation de leads de nos clients également de 30 %.

Transférer cet article à un(e) ami(e)