Portails

Le portail d'annonces Properstar se lance dans l'achat-vente immobilière

Par Christian Capitaine | Le |

Avec son offre Power Buyer, le portail immobilier Properstar change de dimension. Avec cette ambition : permettre aux porteurs de projets immobiliers qui veulent vendre et acheter en même temps de s’affranchir du risque du prêt relais. Qu’est-ce qui distingue son modèle de celui des ibuyers ? Quelle place occupent dans le processus les agences immobilières ? Les réponses avec Gérard Paratte, fondateur de la plateforme.

Porperstar revendique 400 000 annonces immobilières en France - ©  D.R.
Porperstar revendique 400 000 annonces immobilières en France - ©  D.R.

Changement de paradigme pour Properstar. Cinq ans après son lancement en Suisse, ce portail immobilier de dimension internationale (il est présent dans 35 pays, dont la France), qui revendique quelque 400 000 annonces en France sur sa plateforme et 3 millions dans le monde, se lance dans l’achat-vente immobilière.

Un modèle comparable à celui des ibuyers ?

A première vue, sa nouvelle offre, baptisée Power Buyer (et lancée en joint-venture avec la foncière Solustone), serait comparable à celle déployée par les ibuyers, dont le métier consiste à racheter des biens (dans des délais très courts) à des particuliers en l’échange d’une décote.

Or, Properstar va plus loin. « Certes, côté vendeur, notre positionnement est similaire à celui des ibuyers, puisque nous rachetons le bien en moins de 14 jours, mais au prix du marché. La différence, c’est que Properstar se positionne également du côté de l’acquéreur, en nous appuyant sur notre portail d’annonces, explique Gérard Paratte, son fondateur. Ou plus justement, auprès de l’acquéreur-vendeur, ce porteur de projet qui veut à la fois vendre et acheter un bien immobilier.

Gérard Paratte, fondateur de la plateforme - ©  D.R.
Gérard Paratte, fondateur de la plateforme - ©  D.R.

« A la genèse de notre projet, il y a ce constat : pour de nombreuses personnes, acquérir un bien peut se révéler compliqué lorsque l’on est déjà propriétaire. Car avant d’acheter, il faut des fonds, poursuit le créateur de Properstar. Or, avec notre offre, il n’a plus de questions de financement à se poser, il peut se focaliser sur son nouveau projet, sans se préoccuper des détails de la vente, de son financement et de son besoin en liquidités. »

Délégation de mandat exclusif

Comment fonctionne le parcours client ? Une fois que l’acquéreur-vendeur à dénicher son futur bien sur le portail d’annonces Properstar, la société libère les fonds. En parallèle, elle re-commercialise le bien dudit acquéreur-vendeur via ses agences immobilières clientes en prélevant une commission comprise entre 5 et 8 % en fonction du type de biens, de son emplacement et de son financement. « Nos équipes se chargent du processus de vente de A à Z : de l’estimation sur place avec un courtier à la vente du bien », précise-t-on au sein de la proptech.

Et Gérard Paratte de préciser : « Un point important : nous ne nous mettons pas en porte-à-faux des agences immobilières. Au contraire : nous leur offrons une délégation de mandat exclusif et nous leur reversons entre 50 et 70 % du montant de la commission perçue. »

Réaliser 100 transactions à fin 2022 

A ce jour, l’offre Power Buyer (pour la revente du bien immobilier) est déployée à Paris et à Lyon. « Notre objectif est d’être présent dans les dix principales villes de France avant la fin 2022, précise son fondateur, ainsi qu’au Portugal et en Espagne. » Properstar revendique la présence sur son portail d’annonces de 23 000 agences immobilières, auxquelles s’ajoutent 38 000 agents immobiliers indépendants. « Et notre ambition est la suivante : réaliser 100 transactions à fin 2022 », précise le créateur de l’offre Power Buyer.

Transférer cet article à un(e) ami(e)