Portails

Enchères Immo : la nouvelle startup de la vente immobilière interactive

Par Christian Capitaine | le | Actualité

Exposante lors de l'édition 2021 du salon RENT, à Paris, la plateforme Enchères Immo, nouvel acteur de la commercialisation immobilière interactive, affiche ses ambitions : proposer, en 2022, un millier de ventes aux enchères. Comment fonctionne la plateforme et à quel coût pour les agents immobiliers ? Les réponses avec ses cofondateurs.

Paul Barthélemy et Louis du Clary, les cofondateurs. Ils comptent pour l’heure 120 clients. - © D.R.
Paul Barthélemy et Louis du Clary, les cofondateurs. Ils comptent pour l’heure 120 clients. - © D.R.

Comment stimuler la demande sur le marché de l’immobilier - et à fortiori dans l’optique de redynamiser des biens en sommeil depuis longtemps ? En ayant recours à la vente interactive, parient, depuis quatre à cinq ans, de plus en plus d’entrepreneurs.

Parmi ceux-ci, Paul Barthélemy et Louis du Clary, qui ont lancé, en novembre 2020, la plateforme Enchères Immo, accessible aux agents immobiliers via deux offres :

  • une première, sans abonnement (si la vente est conclue, la plateforme prélève à l’agent immobilier 0,7 % du montant de la transaction) ;
  • et une deuxième avec abonnement (au prix de 89 euros par mois, à laquelle s’ajoute une commission de 0,3 % prélevée sur le montant de la transaction immobilière).

Redynamiser des biens difficile à vendre

Quels sont les avantages, pour un professionnel de l’immobilier, d’avoir recours à la vente interactive ? C’est, tout d’abord, l’assurance pour lui de « capter des mandats en se protégeant de la surestimation des vendeurs », répond Louis du Clary.

Puis, outre de redynamiser certains biens difficiles à vendre, c’est « un moyen, pour lui, de vendre vite, soit environ 3 semaines après la prise de mandat, contre 90 jours en moyenne lors d’une vente classique », ajoute-t-il.

Enfin, c’est l’assurance, pour lui, de disposer de biens valorisés au meilleur prix, et d’apporter, à son client vendeur, des offres de qualité car validées en amont de le vente. « Comme les acquéreurs sont mis en concurrence, le prix des biens n’est plus limité par la moyenne des prix d’un secteur, ajoutent les deux cofondateurs de la startup. Enchères Immo révèle ainsi la véritable valeur du bien. »

Signature d’un mandat exclusif

Voici comment s’opère le processus de la vente interactive depuis la plateforme Enchères Immo. Le vendeur commence par signer un mandat exclusif avec l’agent immobilier, puis en détermine le prix de première offre possible dans un avenant, ainsi que la date de vente.

L’agent immobilier diffuse, ensuite, le bien dans son espace professionnel sur Enchères Immo, ainsi que sur l’ensemble des portails immobiliers dont il est client sur la base, bien sûr, du prix de départ convenu avec le vendeur afin d’attirer un maximum d’acquéreurs potentiels. « Ce prix est attractif, car décoté de 10 et 15 % du prix de vente moyen constaté pour un bien comparable sur un même secteur géographique », précise Louis du Clary.

Dernière étape : la vente du bien, qui est réalisée sur la plateforme Enchères Immo. A la fin de la vente interactive, l’agent immobilier présente les meilleures offres au vendeur, « qui sélectionne celle qui répond à ses critères. » Et le cofondateur de la startup d’ajouter : « Si la vente interactive n’a pas répondu aux attentes du vendeur, celui-ci peut opter, à la place, pour une commercialisation classique. »

Une levée de fonds de 800 000 euros

« Des 110 ventes que nous avons réalisées depuis le lancement de la plateforme en novembre 2020 (pour environ 200 ventes proposées aux enchères), 1/3 ont dépassé les attentes des vendeurs et 2/3 ont vu leur prix final s’établir entre l’estimation de départ réalisée par le professionnel et le souhait du vendeur », souligne le cofondateur d’Enchères Immo.

Comptant, comme profils de clients, la moitié d’indépendants et l’autre moitié de professionnels organisés en réseau (ainsi que quelques mandataires) pour un total, début 2021, de 120 agences immobilières, Enchères Immo, qui confie avoir levé 800 000 euros auprès d’investisseurs privés, table, pour 2022, sur un millier d’enchères proposées sur sa plateforme, avec l’ambition de les mener à terme pour 55 % à 60 d’entre elles.

Transférer cet article à un(e) ami(e)