Logiciels

« La Boîte Immo clôturera 2020 sur un CA à +15 % »

Par Christian Capitaine | le | Web agency immo

En dépit de deux mois d’arrêt pour son activité « newbiz » durant le confinement, La Boîte Immo, fournisseur de solutions digitales pour les agences immobilières, a pu s’appuyer, en 2020, sur de solides leviers de croissance, parmi lesquels le déploiement de ses solutions de visites virtuelles, ainsi que son outil de partage de mandats Interkab.

Olivier Bugette, Fondateur et PDG de La Boîte Immo - © D.R.
Olivier Bugette, Fondateur et PDG de La Boîte Immo - © D.R.

Pouvez-vous rappeler quels sont les principaux piliers qui structurent votre offre ? 

La Boîte Immo déploie trois principales activités. Premièrement, nous sommes un éditeur de logiciels métiers, au travers de notre solution Hektor, qui équipe aujourd’hui quelque 6 500 agences immobilières indépendantes en France.

Deuxièmement, nous sommes une agence digitale, en ce sens que nous créons et développons, pour nos clients agences immobilières, leur site internet, ainsi que l’ensemble des prestations qui y sont associées, dont celles liées au SEO (Search Engine Optimization).

Enfin, La Boîte Immo développe des outils, toujours pour les agences immobilières, dans le domaine du « Rich Média ». Par exemple, nous leur proposons de la visite virtuelle via notre solution Previsite, puis de la capture vidéo via Mooveo. Pour résumer, notre entreprise propose, aux professionnels de l’immobilier, un panel de services pour les accompagner, au quotidien, dans le suivi et le développement de leur agence. 

Quel bilan dressez-vous de cette année 2020 ? 

Outil Interkab
Outil Interkab -

Elle fut atypique. Le début d’année a été, sur le plan des affaires, très bon. Puis à partir de mars, confinement oblige, la situation s’est compliquée. Elle a duré deux mois. Durant ces mois de mars et avril 2020 du confinement, l’activité générée par le newbiz (soit, en moyenne sur l’année, entre 120 et 140 nouveaux clients par mois pour la partie logiciel), est notamment restée au point mort.

Puis, une fois le confinement levé, la reprise d’activité a été forte, y compris chez nos clients qui ont, pour nombre d’entre eux, réussi rapidement à rattraper le retard accusé durant mars et avril.

Au final, La Boîte Immo enregistrera, cette année, un chiffre d’affaires en progression de 15 % par rapport à 2019. Quant à nos effectifs, ils auront également progressé en 2020, d’environ 35 %. 

Sur quels leviers de croissance avez-vous pu vous appuyer en 2020 ? 

D’abord, sur notre clientèle existante, qui continue à nous faire confiance dans la gestion de leur site internet et la mise en lumière de leurs mandats. Aussi, nos outils de visites virtuelles continuent à rencontrer un vif succès, grâce notamment au confinement, une période à partir de laquelle nous avons équipé un grand nombre d’agences immobilières. Et la tendance se poursuit : dans ce contexte de crise sanitaire et de distanciation physique, bon nombre de vendeurs ne veulent plus organiser de visites chez eux et préfèrent avoir recours aux visites virtuelles.

Je note plus globalement que la digitalisation du secteur de l’immobilier avance à grand pas : outre les visites virtuelles et les vitrines dématérialisées, nos outils de visio-conférence intégrés dans nos logiciels sont très utilisés. Sans oublier les formats en webinaires, qui se développent à grande échelle : cette année, la Boîte Immo a ainsi formé plus de 14 000 négociateurs via ses webinaires interactifs.  

Quelles autres grandes actualités ont rythmé votre année 2020 ? 

Nouveau siège social de l’entreprise, à Hyères (83)
Nouveau siège social de l’entreprise, à Hyères (83) - © O. Réal

Nous pouvons retenir, d’abord, le déménagement de notre siège social, à Hyères (83), dans nos nouveaux locaux de 2 000 m2. Puis la célébration du premier anniversaire de notre outil de partage de mandats Interkab. Ce dernier, qui recense plus de 700 000 mandats actifs, équipe aujourd’hui environ 6 500 agences et compte près de 35 000 utilisateurs.

Nous croyons fort au succès et au développement de ce travail de « coopétition » entre agents immobiliers. Surtout dans un contexte où une majorité d’agences n’utilisent pas encore d’outils de mutualisation de mandats. Interkab présente un grand avantage : il est ouvert et modulable. En d’autres termes, l’utilisateur choisit au cas le cas ce qu’il souhaite partager et avec qui, en toute liberté.

Transférer cet article à un(e) ami(e)