Logiciels

4 bonnes raisons pour un agent immobilier de rédiger lui-même un compromis de vente

Le | Contenu sponsorisé -

En tant quintermédiaire de confiance, l’agent immobilier est juridiquement habilité pour rédiger lui-même un compromis de vente. Pourtant, force est de constater que sur le terrain, peu d’entre eux sont encore signés en agence. Tour d’horizon des bonnes raisons de passer le cap avec Chloé Hubert, coach et business développer chez Sinimo, application juridique permettant de générer plus de cinquante types de contrats immobiliers en moins de deux minutes.

Sinimo - ©  D.R.
Sinimo - ©  D.R.

1/ Gagner du temps

« Le délai pour obtenir un rendez-vous chez un notaire est particulièrement long, quelle que soit la région où l’on se trouve. Ces derniers sont surchargés ce qui ralentit les transactions », souligne Chloé Hubert. En rédigeant eux-mêmes leurs compromis de vente, les agents immobiliers ont en outre la possibilité d’accompagner leurs clients à toutes les étapes de leur projet immobilier, en gagnant du temps et en évitant des changements d’avis, qui sont tout de même fréquents.

Autre atout non négligeable, ils démontrent leur expertise, valorisent leur travail et justifient ainsi pleinement leurs honoraires. Avec Sinimo, l’agent immobilier est informé en instantané lorsqu’un compromis est signé et peut ainsi envoyer une notification SRU à des acquéreurs sans délai

2/ Aucune compétence juridique requise

Pourtant détenteur d’une carte professionnelle et donc habilité à rédiger un compromis de vente sous seing privé, encore trop peu d’agent immobiliers rechignent à réaliser cette tâche. La raison ? « D’après nos retours clients, beaucoup ne se sentent pas aguerris en matière de contrats immobiliers. Ils ont peur de rédiger des contrats pas totalement conformes à la législation et imaginent cette tâche comme chronophage. Ils sont pourtant agréés pour le faire ! », explique Chloé Hubert.

Pour garantir une conformité juridique parfaite, l’application juridique Sinimo s’est entourée d’une équipe composé de juristes, d’anciens notaires, d’avocats, sans oublier d’agents immobiliers experts qui se mettent régulièrement autour de la table afin de revoir l’ensemble des clauses et de procéder à des actualisations permanentes.

Une telle application permet ainsi à l’agent immobilier de générer un compromis de vente parfaitement sécurisé, 100 % conforme à la législation en vigueur, et ce sans aucune compétence juridique.

3/ Sinimo, un outil tout-en-un

Aujourd’hui, de nombreux directeurs d’agence passent une grande partie de leur temps à vérifier le travail de leurs collaborateurs, vérifier la conformité de tous les documents créés par l’agence et se tenir informés des mises à jour juridiques…

« L’objectif de Sinimo est donc de faciliter la vie des directeurs d’agences et de leurs équipes, leur fournir un outil nomade pour créer tous les contrats immobiliers et leur garantir la plus grande sécurité juridique. Cette application juridique tout-en-un permet de dématérialiser tous les contrats de l’agent immobilier et les faire signer en face-à-face ou à distance de manière électronique  », déclare la coach et business developper chez Sinimo.

Sans compter que cette dernière est beaucoup plus simple d’utilisation que ses concurrentes qui nécessitent d’ajouter soi-même des paragraphes ou de remplir des formulaires. « En fonction des informations de base que va saisir l’agent immobilier, l’algorithme de Sinimo va détecter ce qui est légal, illégal, ce qu’il faut inclure, ou non, comme conditions…Un compromis de vente est ainsi rédigé en quelques minutes seulement », ajoute Chloé Hubert.

4/ Un bon ROI

Outre les économies de temps, faire rédiger le compromis de vente par l’agent immobilier permet de faire réaliser des économies d’argent à l’agence. En effet, l’usage d’une solution dématérialisée, telle que Sinimo, permet d’éviter les paraphes, l’impression et les envois postaux trop coûteux.

Son système de signatures électroniques avancées permet également non seulement de faire signer toutes les parties, même si elles sont à l’autre bout du monde, mais également au coût le plus bas du marché, soit 1,20 euros pour 5 signataires. Sans compter qu’avec son offre à 29 euros par mois, Sinimo peut se targuer d’afficher un prix global deux fois moins cher que son principal concurrent.

Transférer cet article à un(e) ami(e)