Logiciels

L’application Starloc fait peau neuve avec une nouvelle version mobile

Le | Contenu sponsorisé -

Créée en 2015, l’application Starloc permet aux professionnels de l’immobilier de réaliser les états des lieux en illimité. Leader sur le marché avec plus de 10 000 utilisateurs et 500 000 états des lieux déjà réalisés, elle se dotera de nouvelles fonctionnalités et d’une super version mobile en octobre prochain. Focus.

9 clients sur 10 de la solution recommandent d’utiliser Starloc. - © D.R.
9 clients sur 10 de la solution recommandent d’utiliser Starloc. - © D.R.

Editée par Marketing Immobilier, Startloc a très vite rencontré le succès auprès des professionnels de l’immobilier. Sept ans après sa création, elle comptabilise ainsi plus de 10 000 utilisateurs, plus de 500 000 états des lieux réalisés, est présente dans cinq pays, et travaille en partenariat avec des réseaux de renom, tels que ORPI, L’Adresse, sans oublier plusieurs chambres de la FNAIM.

Un succès qui n’est pas dû au hasard au vu de l’efficacité et de l’utilité de l’application. Gain de temps, économie, professionnalisme, sécurité, fiabilité : les avantages de recourir à Starloc sont nombreux. Et les clients ne s’y trompent pas : neuf sur dix recommandent aujourd’hui l’application Startloc.

Un panel de nouvelles fonctionnalités

Toujours soucieux d’être au plus près des besoins des professionnels de l’immobilier, Marketing Immobilier sort courant octobre une nouvelle version de son application. L’interface a été totalement revue et de nouvelles fonctionnalités font leur apparition plaçant encore une fois Startloc sur le podium des applications les plus innovantes.

Parmi les nouveautés, le chiffrage des travaux était très attendu. En quelques clics seulement lors de l’état des lieux de sortie, l’agent immobilier pourra désormais définir le montant des travaux à réaliser suite aux différents changements d’état.

Comme les prestations des biens peuvent varier, ce dernier pourra fixer lui-même le tarif des travaux en fonction de leur gamme et de leur qualité. Il pourra ainsi définir un prix au m2, linéaire ou encore à l’unité, et en fonction de leur quantité, Startloc calculera automatiquement le montant total des travaux. Un atout non négligeable pour le bailleur et un gain de temps considérable pour l’agent immobilier.

Outre le chiffrage des travaux, la nouvelle version de Starloc intègrera également d’autres fonctionnalités, telles que l’envoi des états des lieux par email et sms, l’historique des états des lieux, la sauvegarde sur serveurs et clouds ou encore un système de gestion des collaborateurs.

Une version mobile

Autre nouveauté - et non des moindres - : Startloc est désormais disponible sur PC, Mac, tablette et même smartphone. « Aujourd’hui, force est de constater que les derniers mobiles faisant leur apparition sur le marché sont de plus en plus grands et de plus en plus performants en matière de qualité photo  », souligne Olivier Drouot, fondateur de l’application. 

Cette nouvelle version accélère encore plus la prise de photos en illimité, directement depuis son mobile ou depuis un fichier. L’utilisateur peut ensuite facilement indiquer des défauts sur la photo. La prise de photos offre la possibilité de comparer de façon précise l’état des équipements, revêtements et de tout élément présentant des dégradations anormales. C’est une preuve irréfutable et totalement factuelle qui permet de justifier les éventuels travaux. 

Startloc génère également un comparatif conforme à la loi ALUR entre l’entrée et la sortie, qui écarte définitivement tout risque de litige. «  L’expérience utilisateur a toujours été au centre des priorités chez Startloc. Notre objectif reste le même, année après année : faciliter le quotidien des professionnels de l’immobilier et s’adapter à leurs usages », conclut Olivier Drouot.

Transférer cet article à un(e) ami(e)