Franchise

« Chez Guy Hoquet, on recrute des hommes et des femmes, pas des CV »

Le | Contenu sponsorisé - Réseau de franchisés

Premier réseau à inclure la formation dans sa redevance, création de son propre CFA dédié aux métiers de l’immobilier, formation illimitée en présentiel et e-learning… L’engament en matière de formation n’est pas un vain mot au sein du réseau immobilier Guy Hoquet. La preuve avec ce retour d’expérience de Pauline Weiss, qui a intégré le réseau Guy Hoquet en décembre dernier, en tant que négociatrice immobilière, dans le cadre d’une reconversion professionnelle.

Pauline Weiss, négociatrice immobilière chez Guy Hoquet (Valence, 26) depuis décembre 2021. - © D.R.
Pauline Weiss, négociatrice immobilière chez Guy Hoquet (Valence, 26) depuis décembre 2021. - © D.R.

« A presque 40 ans, j’ai eu le sentiment d’être arrivée à un tournant de ma vie. Encouragée par la conjoncture liée au Covid et ses conséquences sur le milieu hospitalier, j’ai décidé de changer de voie en quittant mon poste d’infirmière anesthésiste puis ai réfléchi pendant une année quelle direction je souhaitais donner à mon avenir professionnel », explique Pauline Weiss.

Très vite, le secteur de l’immobilier lui apparaît comme une évidence. « Ce sont, en effet, des métiers très riches qui mêlent le droit à l’humain à travers un accompagnement dans le projet d’une vie  », précise-t-elle. Lorsqu’elle apprend que le réseau Guy Hoquet recrute des profils en reconversion professionnelle, elle n’hésite donc pas une seule seconde et envoie sa candidature.

« Au cours de l’entretien, le directeur de l’agence m’a longuement rassurée, car j’avais au départ un peu le syndrome de l’imposteur en me demandant quelle légitimité je pouvais avoir par rapport à un candidat diplômé d’un BTS professions immobilières  », déclare Pauline Weiss.

La réponse du directeur d’agence ne s’est pas faite attendre : « Au sein du Groupe Guy Hoquet, on recrute des hommes et des femmes, pas des CV ». Rassurée, cette dernière intègre l’agence Guy Hoquet Valence Sud (Drôme), en tant que négociatrice immobilière, en décembre 2021.

Un parcours de formation adapté

« Dès le départ, j’ai été accompagné dans toutes les étapes qui concernent la force de vente et les connaissances juridiques, via des formations sur mesure que propose systématiquement Guy Hoquet dans son parcours d’intégration », souligne Pauline Weiss.

Ainsi outre un compagnonnage au sein de l’agence mené par les anciens et le directeur, la nouvelle négociatrice suit une formation de 15 jours au sein de l’école des ventes du réseau. « Au cours de cette formation, nous apprenons par exemple à présenter la force commerciale du Groupe, c’est-à-dire ce qui fait que les particuliers vont avoir envie d’être accompagnés dans la vente de leur bien par Guy Hoquet avec toutes les garanties que nous sommes en mesure de leur proposer, que ce soit la garantie revente, la garantie délai et prix, l’accompagnement en assurances, en gestion de patrimoine ou encore de financement », illustre-t-elle.

Une fois les fondamentaux acquis, les apprenants ont également accès à une Master Class, d’une durée de deux jours, qui offre la possibilité d’approfondir les connaissances et d’échanger avec des avocats, des notaires ou encore des experts juridiques.

Au-delà de ce parcours de formation d’intégration, une plateforme d’e-learning permet aux nouveaux collaborateurs, comme aux anciens, de suivre en illimitée des formations tout au long de l’année, sur des thématiques aussi diverses que commerciales, juridiques, digitales, organisationnelles, managériales… L’objectif ? Acquérir une connaissance du marché immobilier et une expertise terrain résistantes à toute épreuve.

Une véritable montée en compétences

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les résultats sont là. En 2021, la plateforme de formation de Guy Hoquet a ainsi enregistré pas moins de 54 915 connexions, dont 52 614 apprenants. Même acabit du côté de Pauline Weiss, qui a d’ores et déjà suivi plus d’une trentaine d’heures de ces formations à distance, depuis son domicile comme en agence.

« Après seulement quelques mois passés chez Guy Hoquet, je me sens parfaitement intégrée. J’ai été, dès le départ, soutenue et accompagnée au sein de mon agence, ce qui m’a permis de dépasser largement mes objectifs qui m’avaient été fixés.  »

Premier réseau à avoir intégré, au début de l’année 2021, le service de formation au sein de sa redevance, le Groupe Guy Hoquet a décidé d’aller encore plus loin en termes d’accompagnement avec l’accueil de ses premiers alternants en septembre prochain au sein de son propre CFA dédié aux métiers de l’immobilier.

Transférer cet article à un(e) ami(e)