Franchise

« Grâce aux formations Guy Hoquet, nous avons vite créé un climat de confiance avec nos clients »

Le | Contenu sponsorisé - Réseau de franchisés

Après avoir travaillé pendant huit ans en tant que directeur de la région Sud au sein d’un groupe international de transport, Christophe Dumortier, 54 ans, a décidé de se reconvertir dans l’immobilier. Pour réussir cette nouvelle aventure professionnelle, son choix s’est porté sur le réseau de franchise Guy Hoquet l’Immobilier. Un an après l’ouverture de son agence située dans le Nord de Saint-Etienne, il partage son expérience.

Christophe Dumortier travaille en famille avec sa fille, Maëlle, et son fils, Gaëtan. - © D.R.
Christophe Dumortier travaille en famille avec sa fille, Maëlle, et son fils, Gaëtan. - © D.R.

Pourquoi ce choix de reconversion et pourquoi l’immobilier ?

Après une expérience Covid difficile en mars 2020, un passage de 20 jours en réanimation et trois mois d’hospitalisation, j’ai décidé de prendre du recul pour réfléchir. Je me suis rendu compte que ma vie devait prendre un nouveau tournant.

Ma fonction de directeur de région m’imposait de nombreux déplacements sur la moitié de la France et j’ai souhaité me rapprocher de ma famille.

L’immobilier m’est très vite apparu comme une évidence. C’est en effet un métier porteur et varié qui permet d’accompagner les clients dans leur projet de vie, et qui mêle à la fois l’aspect commercial et les relations humaines.

Pour acquérir de nouvelles compétences, j’ai passé en 2021 un Bachelor professionnel en e-learning par le biais de l’école Suptertiaire que j’ai décroché en 3 mois afin d’obtenir mes cartes professionnelles d’agent immobilier.

Mais surtout j’ai décidé de m’associer avec mon fils de 25 ans pour faire de cette nouvelle aventure professionnelle une belle affaire familiale.

Pourquoi avoir choisi la franchise Guy Hoquet l’Immobilier ?

Le fait d’intégrer cette franchise a été pour nous plus rassurant, car elle nous a permis de bénéficier dès l’ouverture de l’agence de la notoriété du réseau, d’un panel d’outils métier et digitaux innovants pour faciliter la prospection, mais aussi de méthodes et de process efficaces pour développer notre chiffre d’affaires plus rapidement.

Nous avons signé notre contrat de franchise le 14 avril 2021 et nous avons ouvert notre agence le 7 février 2022 après 3 mois de formation « Créateur d’agence immobilière ». Chez Guy Hoquet l’Immobilier, la formation et l’accompagnement sont une véritable valeur ajoutée que l’on ne retrouve pas forcément au sein des franchises concurrentes.

Son parcours d’intégration propose ainsi des formations sur mesure pour maîtriser rapidement toutes les étapes de la force de vente, ainsi que les connaissances juridiques.

Enfin, une plateforme d’e-learning permet à tous nos collaborateurs de suivre en illimitée des formations tout au long de l’année, sur des thématiques aussi diverses que commerciales, juridiques, digitales, organisationnelles ou encore managériales.

Nous avons également la chance de profiter de l’appui d’une équipe au siège pour le juridique, le marketing ou encore le digital.

Quel bilan pourriez-vous tirer depuis l’ouverture de l’agence ?

Nous sommes aujourd’hui pleinement satisfaits de nos débuts au sein du réseau Guy Hoquet l’Immobilier. Après l’ouverture de l’agence, nous avons été accompagnés pendant 6 mois par un intégrateur qui est venu chaque mois pour établir un bilan et nous donner des pistes d’amélioration, ainsi que quelques piqûres de rappel de ce que nous avions appris en formation.

L’accompagnement du réseau est parfaitement adapté : il n’est pas intrusif et tout à fait pertinent. Ils savent exactement jusqu’où ils doivent aller pour nous conseiller sans dépasser leur rôle car nous sommes tout de même des indépendants et des entrepreneurs.

Grâce aux formations et aux méthodes transmises par le réseau, nous avons été efficaces tout de suite et nous avons réussi à créer un climat de confiance immédiat avec nos clients.

Quels sont vos objectifs et projets ?

L’agence réunit aujourd’hui 12 collaborateurs et nous allons continuer à recruter pour accélérer le développement de l’agence. D’ici 3 ans, notre objectif est d’atteindre les 500 000 euros de chiffre d’affaires.

Ma fille, âgée de 22 ans, nous a également rejoint en alternance à la fin du mois d’août dernier afin de développer un service de location et de gestion locative. Actuellement en Master 2, elle deviendra également actionnaire de l’agence dès la clôture du bilan 2022.

Transférer cet article à un(e) ami(e)