Évaluation

Immobilier ancien : « La stagnation des prix se dessine à la rentrée » (Notaires du Grand Paris)

Par Christian Capitaine | le | Sites d'évaluation

Dans une note publiée fin juillet 2020, les Notaires du Grand Paris tablent sur une stabilité des prix dans l’ancien en région francilienne pour le rentrée de septembre, soit un prix au m2 proche des 11 000 euros.

Vue aérienne de Paris - © D.R.
Vue aérienne de Paris - © D.R.

« En Île-de-France, de mars à mai 2020 (soit durant la période de confinement), les volumes de ventes de biens immobiliers sont restés très limités, soit 24 750 logements commercialisés », ont indiqué, le 29 juillet dernier, les Notaires du Grand Paris. L’activité a ainsi reculé de 39 % par rapport à la même période de 2019, au même rythme pour les appartements (-39 %) que pour les maisons (-40 %). Et la collective des notaires d’ajouter :

« Une stagnation des prix semble se dessiner dans la capitale. » Selon leurs indicateurs avancés, elle table sur 10 700 € du m² ou 10 800 du m² en septembre 2020, contre 10 620 € 31 mai 2020. « Le rythme annuel de hausse des prix serait ramené à 6,2 % en septembre 2020, contre 8,2 % par an en mai 2020  », poursuivent les Notaires du Grand Paris.

Rebond de l’activité en mai

L’activité immobilière en Île-de-France en mai a rebondi et n’a été inférieure que de 9 % à celle de mai 2019. Elle est même supérieure de 4 % à l’activité moyenne d’un mois de mai depuis 10 ans. Les premières tendances observées en juin 2020 confirment un bon niveau de ventes, proche de celui de juin 2019, selon les Notaires du Grand Paris. « La reprise a été alimentée par les ventes en attente de régularisation et il faudra encore plusieurs mois pour connaître l’état effectif et les tendances de plus long terme du marché, ont-ils par ailleurs relevé. La prolongation des tendances à la hausse ne doit pas surprendre. L’impact de la baisse des volumes sur les prix n’est ni systématique, ni immédiat. »

Petite couronne : +7,6 % pour les appartements

La hausse annuelle des prix reste plus rapide pour les appartements (7,5 %) que pour les maisons (4,2 %). Elle se renforce au fil des mois en grande couronne, avec une hausse des prix de 5,4 % pour les appartements et 4,4 % pour les maisons sur un an. Elle s’accélère également pour les appartements en petite couronne (7,6 %).

Transférer cet article à un(e) ami(e)