Évaluation

Inflation : Comment diversifier son épargne avec la SCPI ?

Le | Contenu sponsorisé - Services pour évaluer

Alors que l’inflation bat des records en France depuis quelques mois et atteint 6,1 % sur un an selon l’Insee, il est aujourd’hui urgent de prendre les choses en main afin de protéger son épargne. Et dans ce domaine, les Sociétés Civiles de Placement Immobilier apparaissent comme un sérieux rempart. Tour d’horizon des bonnes raisons d’investir dans une SCPI.

Comment diversifier son épargne avec la SCPI ?  - ©  Blue Planet Studio - stock.adobe
Comment diversifier son épargne avec la SCPI ? - ©  Blue Planet Studio - stock.adobe

SCPI, mode d’emploi

Créée il y a plus de 60 ans, une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI), également appelée pierre-papier, est un produit financier permettant d’acquérir des parts d’un portefeuille immobilier partagé entre différents associés, et majoritairement composé d’immeubles de bureaux et de commerces.

Toute la gestion, de la sélection à la location, en passant par l’achat et même l’entretien, est prise en charge par une société qui prélève en contrepartie des frais.

Quels sont les différents modèles de SCPI ?

Il existe trois catégories de Société Civile de Placement Immobilier, dont la différence réside principalement dans la nature des parcs immobiliers dans lesquels les fonds collectés sont investis :

La SCPI de rendement : Il s’agit de SCPI dont l’investissement porte sur des biens professionnels ou immobilier d’entreprises, tels que les bureaux, les commerces, les entrepôts… A noter que l’AMF (Autorité des marchés financiers) reconnait deux types de statuts pour les SCPI de rendement : la SCPI à capital fixe et la SCPI à capital variable.

La SCPI fiscale : Elle permet de défiscaliser en plus d’épargner. Ses actifs immobiliers vont ainsi dépendre de l’avantage fiscal proposé à l’investisseur et du prix des parts. En plus de la diversification de son patrimoine immobilier, une SCPI fiscale permet une réduction d’impôt. Il peut s’agir par exemple d’une SCPI Denormandie, une SCPI Pinel, des SCPI Malraux ou encore des SCPI de déficit foncier.

La SCPI de plus-value : Elle concerne les lots des biens immobiliers résidentiels à fort potentiel de revalorisation. Par exemple, la société de gestion va investir en SCPI dans les logements où le locataire bénéficie d’un loyer très attractif grâce à des dispositifs de protection comme la loi de 1948 d’après-guerre.

Les nombreux atouts de la SCPI

Si les SPCI ne font pas toujours partie des choix d’épargne chez les Français, elles font pourtant partie des placements les plus intéressants, et cela d’autant dans un contexte économique instable comme celui que nous vivons actuellement.

Et pour cause, l’investissement dans une SCPI est un excellent bouclier pour se protéger de l’inflation puisque les loyers sont indexés sur la hausse des prix. Ainsi, si le coût de la vie augmente, les loyers augmentent également, tout comme les montants des dividendes versés aux associés.

Avec un ticket d’entrée relativement faible (en moyenne de 150 à 1 000 euros la part selon l’Association française des sociétés de placements immobiliers en 2021), la SCPI permet à l’épargnant d’investir indirectement dans un grand nombre de biens immobiliers et donc de diversifier son patrimoine immobilier, ce qui permet non seulement de mutualiser les risques liés à l’immobilier mais aussi d’optimiser les rendements potentiels.

Avec un taux de rendement moyen de 4,44 % au premier semestre 2022, la SCPI fait ainsi partie aujourd’hui des placements les plus intéressants et des solutions les plus pertinentes pour protéger son épargne.  

Enfin, à l’inverse des placements financiers, la volatilité est très faible en SCPI et celles-ci procurent des revenus réguliers aux épargnants.

Pour en plus savoir sur l’investissement dans une SCPI : www.scpi-8.com/scpi

Transférer cet article à un(e) ami(e)