Évaluation

Comment le digital fait évoluer le métier d’agent immobilier ?

Le | Contenu sponsorisé - Services pour évaluer

Meilleurs Agents, entreprise pionnière de la Proptech française, a présenté à l’occasion des Proptech Digital Days by RENT les résultats de son premier Observatoire de la Proptech. L’objectif ? Confronter les regards des particuliers à ceux des agents sur la digitalisation du secteur et ses nouveaux usages à l’heure de la crise sanitaire. Tour d’horizon des tendances émergentes et des innovations à suivre.

Meilleurs Agents - © D.R.
Meilleurs Agents - © D.R.

Depuis le début de la crise du Covid 19, les professionnels de l’immobilier et les particuliers n’ont eu d’autre choix que de se tourner vers des solutions digitales pour trouver, visiter ou encore acquérir leurs biens. Selon l’étude réalisée par Harris interactive*, pour Meilleurs Agents, la crise sanitaire a ainsi joué un rôle de catalyseur de la digitalisation du secteur. Près d’1 particulier sur 2 a déclaré utiliser davantage le digital pour son projet immobilier et 83 % des agents immobiliers perçoivent la crise comme un accélérateur de changement. En parallèle, le secteur de la Proptech s’est développé de façon fulgurante avec 503 millions d’euros** d’investissement récoltés en 2019 par les start-ups de l’immobilier.

Le digital : un levier indispensable de business

“L’agent immobilier tient un rôle clé et n’est pas prêt de disparaître : preuve en est, 88 % des particuliers ne souhaitent pas la disparition de la profession ! Je ne crois pas en un avenir fait de transactions 100 % digitales. Cependant, le métier d’agent immobilier doit se réinventer pour répondre aux nombreux enjeux auxquels il fait face et, à la lumière de ces derniers mois, le digital s’affirme clairement comme le levier de ce changement”, observe Thibault Remy, président de Meilleurs Agents. La profession semble aller dans ce sens, puisque les agents immobiliers prévoient d’ores et déjà une augmentation de la digitalisation de leurs services. 88 % d’entre eux pensent ainsi que la prospection va se digitaliser davantage et 81 % estiment que le recours aux outils digitaux lors de la vente va se renforcer. Même s’ils ne sont utilisés que par 28 % des vendeurs, les outils d’aide à la vente (visites virtuelles, 3D, simulation de luminosité…) se démocratisent. 81 % des propriétaires les jugent intéressants, et 79 % indiquent que ce type d’outil pourrait leur donner envie de passer par une agence. De même, les espaces connectés Particulier/Agent pour suivre la vente sont plébiscités par 81 % des particuliers. « Bien loin de supplanter le métier d’agent, le digital renforce la valeur ajoutée du professionnel. Par la fluidité, la transparence et l’efficacité qu’il induit, il s’impose aujourd’hui comme un outil indispensable pour répondre aux enjeux auxquels le marché fait face. Il réaffirme la place de l’humain sur le marché immobilier : demain, c’est le pari du Phygital que devront relever les agents », conclut Thibault Remy.

Découvrez la présentation des résultats de l’Observatoire réalisée lors des PropTech Digital Days by RENT  : 

*Etude Harris Interactive pour Meilleurs Agents, réalisée en septembre 2020 via un questionnaire auprès d’un groupe de 1 502 personnes composé de particuliers porteurs de projets (1 202) et d’agents immobiliers (300).

**Baromètre Real Estech 2019

Transférer cet article à un(e) ami(e)