Agences immobilières : caducée apposé aux « frontons des locaux à partir du 01/01/2020 »


Le mercredi 27 novembre 2019 | Sites pour les professionnels
Jean-Marc Torrollion, président de la FNAIM  - © S.C.
Le 25 novembre 2019, lors de son congrès annuel, la Fnaim a dévoilé le caducée qui ornera désormais le fronton des agences immobilières. Ce symbole vise à rassurer le consommateur sur le professionnalisme et l’expertise des agents immobiliers. « Défendre et éclairer » sont les deux missions mises en avant par le caducée représenant la déesse romaine du foyer : Vesta.

« L’objectif du caducée est de réordonnancer la profession, suite à la loi ELAN. Elle a consacré les titres d’agent immobilier, d’administrateur de biens et de syndic de copropriété, avec la création d’un signe de reconnaissance des titulaires de la carte professionnelle. Le caducée ne sera pas un logo de plus, mais un insigne fort, intemporel, symbole d’une reconnaissance publique, avec les prérogatives et les responsabilités que cela suppose. Les agents immobiliers, syndics de copropriété et administrateurs de biens devront apposer l’insigne au fronton de leurs locaux dès le 01/01/2020 », dit Jean-Marc Torrollion, président de la Fnaim, le 26/11/2019 à Paris, en présence de Christine Fumagalli, présidente d’Orpi, d'Éric Allouche, directeur général d’ERA Immobilier, et Philippe Briand, président de Citya immobilier (Laforêt Immobilier et Guy Hoquet).

Selon Jean-Marc Torrollion, « l’objectif est, avec la reconnaissance des titres et à la mise en place du signe distinctif, de faire des professionnels de l’immobilier les acteurs de leur propre régulation pour défendre au mieux mieux les consommateurs », en utilisant 3 moyens : 
• la règlementation et le code de déontologie des agents immobiliers ;
• la commission de contrôle du CNTGI dont le secrétariat est assuré par la DGCCRF ;
• les syndicats, dont la Fnaim.

La loi ELAN prévoit une peine de 6 mois d’emprisonnement, associée à une amende de 7 500 €, pour ceux qui usurperaient les titres d’agent immobilier, administrateur de biens ou syndic de copropriété.

Visuel du caducée

Présenté en avant-première aux professionnels de l'immobilier à l'occasion du congrès de la Fnaim des 25 et 26/11/2019, le lancement de "Vesta" (le caducée) est prévu dès le 01/01/2020.-© S.C.

« Le 02/01/2020 sera l’anniversaire des 50 ans de la loi Hoguet »

« La Fnaim souhaite aller plus loin pour obtenir que l'État se saisisse de cette identité visuelle, symbole officiel des professionnels de l’immobilier détenteurs d’une carte. Des demandes ont été adressées à Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement. Le 02/01/2020, sera l’anniversaire des 50 ans de la loi Hoguet. Un accord du Gouvernement représenterait l’aboutissement de 50 ans de combats pour tirer l’ensemble de la profession vers le haut. Il est temps de faire preuve de pédagogie auprès de l’opinion, pour qu’elle comprenne que les professionnels de l’immobilier détenteurs d’une carte professionnelle sont au croisement du commerce et du service public. Ils ont pour responsabilité légale de lutter contre le blanchiment de capitaux, contre l’habitat indigne. Ils ont l’obligation de vérifier l’exactitude des renseignements fournis par le mandat ». (Jean-Marc Torrollion, président de la Fnaim, au congrès de la Fnaim, le 26/11/2019, à Paris, en présence de Julien Denormandie, ministre de la Cohésion des territoires, chargé de la Ville et du Logement)

Transférer cet article à un ami