« Nous révélons le vrai potentiel d’un terrain » Romain Solenne, Promy


Le mardi 22 octobre 2019 | Sites pour les professionnels
Promy -
Implantée à Lyon, la start-up Promy a développé une plateforme digitale capable d’estimer le potentiel d’un patrimoine immobilier. Cette place de marché numérique permet aux propriétaires une mise en relation gratuite avec différents constructeurs et promoteurs. Romain Solenne, président fondateur, revient sur le concept de cet outil.

Quelle est la promesse de la plateforme Promy ?

Connaître aujourd’hui le vrai potentiel d’une propriété ou d’un terrain est devenu un parcours du combattant. Notre solution propose de centraliser toutes les informations pertinentes d’un bien. Seuls les terrains et biens destinés à la construction/déconstruction sont concernés par l’application. Nous avons créé un métier qui n’existait pas au sein d’un segment du marché immobilier. Notre outil assure, après estimation, une mise en relation avec plus de 300 promoteurs et constructeurs partout en France. Et tout ceci en moins de 7 jours. C’est l’engagement de Promy. A ce jour, nous sommes connectés avec 7500 agences immobilières. J’ai moi-même travaillé en tant qu’agent immobilier plus de 15 ans. C’est là que je me suis rendu compte de cette relation peu saine entre les vendeurs et les promoteurs. Nous avons voulu simplifier tout cela et faire porter sur les épaules des constructeurs et promoteurs le poids de la recherche et du prix d’acquisition. C’est pour cela que nous n’informons pas les promoteurs du prix voulu par le vendeur. Cela offre les conditions d’une étude comparative saine et objective. Le service est d’ailleurs gratuit pour le vendeur, c’est le promoteur qui paie l’ensemble des services via son abonnement mensuel.

Comment fonctionne votre outil ?

Nous travaillons sur une plateforme indépendante couplant machine learning et intelligence artificielle. La plateforme permet la collecte de toutes les informations utiles en un seul lieu. Promy centralise ainsi une vingtaine de sites. La solution permet à n’importe qui de connaître le potentiel qui l’entoure ; ce qu’il a sous les pieds et ce qu’il pourrait éventuellement en faire. Nos experts en data donnent vie à des données achetées auprès des services de l’Etat. Promy a également développé une solution d’intelligence artificielle pour le scoring du potentiel d’un bien. Cela nous permet de le cartographier, d’y ajouter des éléments commerciales et juridiques. Si son potentiel est avéré, nos services montent alors une étude et s’appuient sur un groupe d’experts qui complétera ce que dit la machine. Nous disposons aussi d’un partenariat avec des architectes pour parfaire le projet. L’ensemble constitue un bilan promoteur qui permet de se positionner, avec tous les arguments, sur l’achat. Il faut un à deux mois de travail à un agent pour réaliser ce boulot…La solution le fait en 48 heures à partir de l’adresse d’un bien. Nous ouvrons bien entendu le marché seulement à des projets au réel potentiel : 15 à 20 % maximum des logements analysés.

Quels sont vos projets de développement ?

Nous voulons inverser le rapport de force et changer le cahier des charges. Pour cela, nous avons besoin d'étendre notre maillage géographique. La politique est d’ouvrir notre projet ville par ville, à raison d’une nouvelle zone chaque mois et dans un rayon de 150 kilomètres autour. Jusqu’au mois de juin 2020, une vingtaine de villes vont s’ouvrir. L’Île-de-France et Paris, ce sera pour le second semestre 2020. Comme notre promesse est de vendre un bien à fort potentiel en 7 jours, il faut pouvoir s’appuyer sur un solide réseau de promoteurs dans chaque lieu. Le lancement de l’application, début novembre, donnera lieu à une campagne pour les particuliers en janvier prochain. Nous travaillons également à construire une place de marché pour l’Etat : pour permettre aux collectivités et communauté de commune de débloquer du foncier dans leurs communes.

Par Virginie Wojtkowski

Transférer cet article à un ami