La France parmi les pays les plus attractifs pour les acheteurs internationaux


Le mercredi 03 avril 2019 | Sites internationaux
La France parmi les pays les plus attractifs pour les acheteurs internationaux - D.R.
La France à la cote auprès des acheteurs internationaux ! Selon une étude réalisée par ListGlobally, le Portugal, l’Espagne et la France représentent, à eux trois, 50 % des intentions d’achat à l’international en 2018. Dans l’Hexagone, les étrangers disposent d’un budget de 926 400 euros pour concrétiser leur projet immobilier

Cocorico ! En 2018, la France fait partie des pays où l’intention d’achat de la part des étrangers est la plus importante, selon les chiffres récoltés par le réseau international de portails immobiliers ListGlobally. Avec 14 % de la demande internationale pour les visites et l’achat, la France se situe même en troisième position des pays les plus attractifs, derrière le Portugal (20 %) et l’Espagne (16 %). « La France jouit d’une bonne image à l’étranger, grâce à son histoire, sa qualité de vie et son savoir-vivre », analyse Eric Calosci, VP des Ventes de ListGlobally. Deuxième raison évoquée, le prix des biens des métropoles françaises, qui reste très compétitif par rapport à des villes comme Genève (Suisse), New York (États-Unis) ou Tokyo (Japon). Enfin, l’internationalisation du marché de l’immobilier s’organise : mise en place d’alliances entre différentes agences étrangères pour faciliter le renvoi de clients, groupement d’agences immobilières dans différents pays…

La France parmi les pays les plus attractifs pour les acheteurs internationaux-D.R.

La région PACA privilégiée

Deuxième fait saillant de l’étude : le budget des acheteurs internationaux augmente sensiblement, passant de 672 300 euros en 2017 à 926 400 euros l’année dernière (+ 37,8 %). Le budget de la clientèle américaine a, à lui seul, bondi de 130 %, passant de 231 872 euros en 2017 à 534 236 euros en 2018. « Les premiers à communiquer à l’international sont les agences de luxe. Mais pour les agences traditionnelles et locales, cette clientèle représente aussi un prospect de choix », estime Eric Calosci. Aujourd’hui, la gamme de prix des biens les plus recherchés en France est comprise entre 250 000 et 800 000 euros. En 2018, le top 3 des régions françaises les plus recherchées par les acheteurs étrangers était le suivant : Provence-Alpes-Côte d’Azur (58 %), Île-de-France (23 %) et Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées (11 %). 

La mauvaise presse du climat social

D’après ListGlobally, la hausse du marché des acheteurs internationaux en France, aussi bien en termes de volume que de budget, devrait se poursuivre en 2019 , avec une demande encore plus forte de la part des acheteurs britanniques, liée à l’imminence du Brexit. L’augmentation du prix en raison des faibles taux d’emprunt et la montée en puissance des services liés à la location sont les autres tendances relevées par Eric Calosci pour 2019. Ce dernier indique cependant que le climat social que connaît aujourd’hui le pays pourrait être préjudiciable pour le marché international. « Les images des manifestations ne sont pas très positives pour l’immobilier. Je ne serais pas étonné que le volume d’achats chute en 2019. » 

Calixte de Procé

Transférer cet article à un ami