Top 5 des villes où les acquéreurs sont les plus réactifs


Par La Rédaction | le mardi 21 mai 2019 | Portails de petites annonces
Top 5 des villes où les acquéreurs sont les plus réactifs

Dans quelles grandes villes les agents immobiliers trouvent-ils rapidement des acheteurs pour des petites surfaces ? En compilant ses données internes, le portail d’annonces SeLoger a élaboré un Top 5 des villes où les délais de transaction sont les plus courts. Si Paris squatte systématiquement la première place du classement, d’autres villes comme Nantes et Rennes créent la surprise. 

Top 5 des villes où les studios se vendent rapidement 

  • Paris : 37 jours
  • Lyon : 44 jours
  • Strasbourg : 45 jours
  • Bordeaux : 51 jours
  • Saint-Etienne : 53 jours

En France, il faut en moyenne 74 jours pour vendre un studio. Sans surprise, ce temps est largement raccourci à Paris, où 37 jours suffisent pour trouver un acquéreur pour ce type de bien. A titre de comparaison, c’est trois fois moins qu’à Toulon (119 jours). Une donnée intéressante étant donné que dans la capitale, 58 % des appartements vendus sont des studios ou des deux pièces, d’après les derniers chiffres des notaires du Grand Paris. Le marché lyonnais est visiblement aussi tendu puisque le délai de vente d’un studio est de seulement 44 jours. C’est moitié moins qu’au Havre, à Angers ou à Reims, où les délais de vente dépassent les 100 jours. En plein boom, le marché bordelais voit ses délais se raccourcir : la tension immobilière est telle que les studios partent en 51 jours. 

Top 5 des villes où les T2 se vendent rapidement 

  • Paris : 35 jours
  • Rennes : 42 jours
  • Nantes : 49 jours
  • Villeurbanne : 51 jours
  • Lyon : 52 jours

Une nouvelle fois, Paris remporte la palme de la ville où les délais de vente sont les plus courts. Les agents immobiliers mettent, en moyenne, 35 jours pour vendre un appartement de deux pièces, contre 77 jours à l’échelle nationale. Respectivement à la 2eet 3eplace du classement, les villes du Grand-Ouest voient des délais de vente courts : 42 jours à Rennes et 49 jours à Nantes, toujours pour un T2. A noter que Rennes est également dynamique en matière d’investissement locatif : elle affiche une vacance locative très limitée, de seulement 21 jours. Les villes du Sud de la France n’enregistrent pas la même vitalité : à Nice, la vente d’un deux pièces s’étale sur 111 jours (c’est 11 jours de plus qu’en avril 2018) tandis qu’à Toulon, il faut 113 jours pour trouver un acquéreur.

Top 5 des villes où les T3 se vendent rapidement 

  • Paris : 33 jours
  • Lyon : 48 jours
  • Rennes : 50 jours
  • Toulouse : 52 jours
  • Nantes : 54 jours

76 jours : c’est le temps moyen que les agents immobiliers mettent pour vendre un appartement de trois pièces en France. A Paris, ce délai est raccourci à 33 jours. A Lyon, où la tension immobilière est également forte, 48 jours suffisent. A Toulouse et Nantes, les acquéreurs se manifestent dans un délai de 52 et 54 jours. Et pour cause : dans la ville rose, une étude IGC sur les primo-accédants indique que la superficie de 70 m2 (généralement celle des T3) est la plus recherchée par les primo-accédants. Les délais de transaction affichés à Toulouse sont deux fois moins élevés qu’à Reims (110 jours, soit 25 % de plus qu’en avril 2018), où le marché reste immobilier atone depuis la crise de 2008. 

Transférer cet article à un ami