Réseaux sociaux

La plateforme Lici lance son réseau social

Par Christian Capitaine | le | Réseaux sociaux immo

En 2017, Rudy Cohen, mandataire parisien fort de dix années d’expérience, lançait la plateforme de partages de mandats Lici. Fin mars 2021, il décide d’aller plus loin et d’y intégrer un réseau social qui lui est propre. Avec cet objectif : que les professionnels de l’immobilier échangent, entre eux, idées et bonnes pratiques.

La plateforme Lici comptait, fin février 2021, plus de 12 000 utilisateurs - © D.R.
La plateforme Lici comptait, fin février 2021, plus de 12 000 utilisateurs - © D.R.

Pouvez-vous rappeler qui est Lici ?

Lici est une plateforme d’inter-cabinet, lancée en 2017, qui est susceptible de fédérer tous les professionnels de l’immobilier habilités à réaliser des transactions : agents immobiliers, mandataires, notaires, chasseurs immobiliers, etc. Aujourd’hui, elle compte, en France, plus de 12 000 utilisateurs et plus de 4 000 agences immobilières. Enfin, elle recense dans sa base de données quelque 120 000 mandats à partager.

Dans son fonctionnement, qu’est ce qui la différencie des autres plateformes d’inter-cabinet ?

Plusieurs éléments nous distinguent des autres plateformes. Par rapport au fichier Amepi, par exemple, nous autorisons aussi bien les partages de mandats simples qu’exclusifs. Aussi, notre base de données est ouverte à l’ensemble du territoire : l’agent immobilier n’est pas cantonné à un secteur et peut travailler son partage de mandats où bon lui semble. Troisième élément différenciant : chez Lici, le professionnel partage le nombre de mandats qu’il souhaite et quand il le souhaite - il n’est donc pas tenu de partager tout son fichier. Enfin, libre à lui de fixer le montant du partage des honoraires.

Sur quels fondements repose votre business model ?

L’accès à Lici reste gratuit partout en France, sauf pour les utilisateurs à Paris-intramuros. Pour visualiser un bien, un indépendant qui travaille dans la Capitale souscrit un abonnement de 29 euros par mois. Le montant monte à 59 euros par mois pour une agence immobilière parisienne.

A Paris, ville qui concentre un grand nombre de biens à vendre, nous comptons déjà environ 2 000 utilisateurs. Et nous avons signé, sur le plan national, des partenariats avec des réseaux comme Guy Hoquet, Citya, Agences Réunies, The Door Man ou encore Square Habitat.

L’actualité de Lici, en ce début 2021, c’est aussi le lancement d’un réseau social…

Oui. Au-delà de l’échange factuel, entre eux, des mandats, il nous a semblé important pour les agents immobiliers de pouvoir échanger aussi sur les idées. C’est pour cette raison que nous lançons ce réseau social propre à Lici, qui sera pleinement opérationnel à la fin du mois de mars.

Lorsque l’on part d’une feuille blanche, il est toujours difficile de lancer un tel outil sur la Toile. Chez Lici, avec plus de 12 000 utilisateurs, nous pouvons nous appuyer sur un socle d’utilisateurs à la fois solide et fidèle.

Parmi les nombreuses questions que pourront se poser les professionnels sur le réseau, citons les suivantes : « Comment signe-t-on un mandat dans le cadre d’une délégation ?  », « Quel est l’état des lieux du marché dans votre région ? », « Quels sont les meilleurs outils pour réaliser des signatures électroniques ? », etc.

Quels sont les autres avantages pour les utilisateurs de ce nouveau réseau social ?

Ce sera aussi l’occasion, pour eux, de suivre l’activité de leurs confrères, amis et collègues au gré d’un fil d’actualité qui leur sera propre et qu’ils paramétreront eux-mêmes. Nous sommes convaincus qu’avec cet outil les professionnels se rapprocheront, échangeront sur les bonnes pratiques à mettre en place pour bien faire avancer leur business. Le but étant de pouvoir échanger en toute liberté entre professionnels de la transaction, de s’élever et de sa challenger.

Enfin, deux fonctionnalités enrichiront l’outil : une première qui intégrera des entrées de lecture renvoyant vers des sites d’informations spécialisées sur le marché de l’immobilier ; et une seconde qui s’articulera au travers d’un annuaire recensant les fournisseurs de la Proptech.

Transférer cet article à un(e) ami(e)