Réseaux sociaux

Inlead centralise votre e-publicité géolocalisée

Par Virginie Wojtkowski | le | Communiquer sur les réseaux sociaux

Se présentant comme “une plateforme digitale locale dédiée aux structures en réseaux”, la start-up Inlead, spécialiste du marketing digital local, mise sur le développement de votre visibilité de proximité. Elle accompagne ses clients dans la transition digitale de leurs points de vente, filiales ou franchises.

Inlead
Inlead

“Notre technologie assure une présence digitale locale harmonisée avec la communication groupe et maîtrisée sur l’ensemble des supports à partir d’une seule et même plateforme”, informe la direction d’Inlead. Cette communication digitale est envisagée sur plusieurs fronts et supports : Google, YouTube, Facebook, Instagram, Bing, etc. Au-delà de la diffusion, Inlead s’appuie aussi sur les fiches Google My Business et met à disposition de ses clients un store locator et des pages géolocalisées dédiées à chaque point de vente.

La société nantaise a levé 1,2 million d’euros au premier trimestre 2019 pour accélérer son développement commercial et dynamiser la cellule R&D, après une précédente levée de fonds de 350 000 euros. Ces deux tours de table se sont appuyés sur la même structure d’actionnaires : les fondateurs - Philippe Juredieu, Michel Faillie, Abdel Tamrane, Inwest Group, West Web Valley, BPI France et le Crédit Mutuel. « Inlead dispose d’un asset technologique extrêmement pertinent. La société doit conserver une longueur d’avance sur les autres acteurs du marché”, s’est enthousiasmé Charles Cabillic, président de la West Web Valley, au lendemain de la seconde levée de fonds. La solution édite une plateforme de marketing digital localisé pour réseaux, franchises et groupements d’entreprises. “Nous accompagnons les grandes enseignes et leurs points de vente dans leurs démarches de visibilité digitale globale”, explique Cristina Diegues, responsable commerciale chez Inlead.

“Nous misons sur l’avance technologique de notre plateforme. Notre solution permet de se tenir au faite de ce qui se passe en local et en multi-secteurs et ainsi mieux cibler la zone de chalandise”, ajoute Cristina Diegues. La start-up créée en mars 2016 emploie aujourd’hui 20 salariés. Parmi ses clients, des noms comme Guy Hoquet et Nestenn. Plus de 42 réseaux et 7 500 points de vente utilisent aujourd’hui la plateforme.

Transférer cet article à un(e) ami(e)