Portails

Immobilier de prestige : quelles nouvelles attentes des Français ?

Par Christian Capitaine | le | Portails de petites annonces

Le portail d’annonces haut de gamme Propriétés Le Figaro a mené, en mai et juin 2020, une enquête auprès de ses internautes sur leur rapport à l’immobilier, les valeurs qu’il représente, les secteurs géographiques plébiscités et les typologies de biens les plus appréciés. Julien Breuilh, directeur des études du portail, en dresse les principales conclusions.

Propriétés Le Figaro
Propriétés Le Figaro

« La résidence principale n’est pas uniquement un lieu fonctionnel. C’est aussi un lieu familial, chargé d’histoire, dans lequel on se crée des souvenirs ». Telle est la première conclusion de l’étude menée, en mai et juin 2020 auprès de plus de 13 000 internautes « premium », par Propriétés Le Figaro, rapportée dans les colonnes d’ImmoMatin par Julien Breuilh, directeur des études du portail d’annonces de prestige. « Le logement, nous apprend également ce document, reste perçu comme une incontournable valeur refuge, poursuit-il. La preuve, depuis la levée du confinement, le marché de la transaction est reparti très vite.  » 

L’envie de se mettre au vert

Julien Breuilh
Julien Breuilh - DR

Aussi, si le confinement n’a certes pas découragé les futurs acquéreurs, il a néanmoins modifié leurs attentes. « Parmi les critères qui sont venus concurrencer le prix et l’emplacement, on trouve la recherche de luminosité et d’un extérieur, d’un jardin, d’une terrasse ou d’un balcon », indique Julien Breuilh, tous deux  alimentés par le l’ancrage du télétravail. « Si l’on est amené à passer plus de temps dans son logement, autant s’y sentir le mieux possible », argumente-t-il.

Autre conséquence du développement du travail à distance : cette réflexion qu’ont les acquéreurs sur la possibilité de s’éloigner des métropoles pour aller se mettre au vert. « Même si, reconnaît Julien Breuilh, entre les intentions et le passage à l’acte il y a souvent un écart. » Et d’ajouter : « Nous en saurons davantage en fin d’année 2020 avec la concrétisation, ou non, de tous ces projets nourris au cours du printemps et du début de l’été. »

S’agissant, à présent, des zones recherchées en dehors des agglomérations, dont une part importante s’inscrit dans l’investissement d’une résidence secondaire, figure toujours en tête, nous apprend l’étude, la mer (61 % des intentions), la campagne (38 %) et la montagne (10 %). « La Bretagne, la Normandie, l’Aquitaine et la Cotes d’Azur restent les régions les plus courtisées », complète le directeur des études de Propriétés Le Figaro.

+40 % d’audience pour le portail en juin

Dans le sillage d’un marché de l’immobilier de prestige qui est reparti en flèche depuis deux mois, on se félicite, chez Propriétés Le Figaro, des fortes audiences enregistrées ces dernières semaines par le portail d’annonces. En juin, avec précisément 2 041 233 visites, elles ont enregistré une progression de 40 % par rapport à juin 2019. Et Julien Breuilh d’ajouter : « Notre support papier, qui est un bimestriel, se porte lui aussi très bien, avec un tirage de 56 000 exemplaires. »

Transférer cet article à un(e) ami(e)