Logiciels

Sandra Viricel devient l’ambassadrice d’Interkab

Le | Contenu sponsorisé - Actualité

Près de deux ans après son lancement, Interkab, le plus important groupement immobilier de l’Hexagone, ne cesse de fédérer de nouveaux agents immobiliers convaincus par la puissance du dispositif. Interview d’Olivier Bugette, dirigeant de La Boite Immo, et de Sandra Viricel, la célèbre agente immobilière de l’émission Recherche Appartement ou Maison et nouvelle ambassadrice de charme d’Interkab.

Sandra Viricel et Olivier Bugette - © D.R.
Sandra Viricel et Olivier Bugette - © D.R.

Deux ans après son lancement, comment se porte la plateforme Interkab ?

Olivier Bugette : A merveille puisque chaque mois, entre 120 et 160 nouvelles agences optent pour notre logiciel Hektor et rejoignent donc de facto la marketplace Interkab. La plateforme rassemble ainsi aujourd’hui plus de 7 000 agences, soit près de 35 000 utilisateurs. Avec une offre de plus de 700 000 mandats, Interkab est la plus importante marketplace française mais aussi la plus complète puisque nous avons fait le choix de mutualiser non seulement des mandats exclusifs, mais également des mandats simples. En deux ans, nos équipes de développement n’ont pas chômé et ont apporté de multiples évolutions et améliorations sur la plateforme. La sortie d’un nouveau pack devrait être ainsi annoncée dans les jours à venir.

Pourquoi avoir choisi de nommer Sandra Viricel ambassadrice d’Interkab ?

Olivier Bugette : Nous travaillons avec elle depuis de nombreuses années et c’est un peu le coup de cœur de La Boite Immo car nous apprécions beaucoup ses qualités humaines. Ce choix s’est donc fait de manière très naturelle. En effet, pourquoi choisir uniquement quelqu’un pour sa notoriété, alors que Sandra Viricel bénéficie non seulement d’une aura et d’une belle visibilité, qu’elle est une vraie agente immobilière et une utilisatrice régulière et assidue d’Interkab ! Avec toutes ces qualités, elle était évidemment une ambassadrice toute désignée et elle réalisera tout au long de l’année des interventions lors de divers évènements, des vidéos ou encore des posts sur les réseaux sociaux afin de mettre en avant les atouts d’Interkab.  

Et vous Sandra, pourquoi avez-vous accepté cette mission ?

Sandra Viricel : Je travaille avec la Boite Immo depuis longtemps et j’apprécie qu’elle soit restée à taille humaine malgré son expansion. Elle a en effet réussi à maintenir des relations fluides et simples avec ses clients. Quant au rôle d’ambassadrice, l’interagence fait partie de mon ADN depuis le début de ma carrière. Que cela soit à travers mon activité de chasseur immobilier ou dans le cadre de mes tournages pour M6, j’ai besoin de partager mes mandats et d’accéder facilement à ceux de mes confrères. Une plateforme comme Interkab reflète donc parfaitement ma vision du métier d’agent immobilier et mes valeurs.  

Justement, quelle est selon vous la plus-value d’Interkab ?

Sandra Viricel : C’est un solide faire valoir pour décrocher de nouveaux mandats. L’autre atout non négligeable est que nous restons maître de notre mandat. Toutes les agences peuvent ainsi y avoir accès mais je reste l’unique interlocutrice auprès de mon mandant et la seule autorisée à accepter une visite, ce qui est essentiel pour l’image d’une agence. L’autre point fort concerne les acquéreurs en quête d’un bien situé dans une autre région. Je peux en effet tisser un vrai relationnel avec d’autres agences indépendantes réparties sur la France et ainsi travailler des biens à distance. Enfin, Interkab permet d’avoir accès à une multitude d’outils dédiée à la communication, au marketing, la formation, la vidéo, la mutualisation des mandats, sans oublier une partie juridique qui est particulièrement intéressante pour une agence indépendante qui n’a pas toujours les moyens de payer une cotisation à un institutionnel pour couvrir ses arrières.

La mutualisation des mandats est-elle aujourd’hui incontournable pour la profession immobilière ?

Olivier Bugette : Ce que l’on constate en tout cas c’est que la proportion de ventes qui émane d’une collaboration entre agences est toujours plus importante. Il est donc clair qu’au fil des années, l’intermédiation entre les agences immobilières, ce que l’on aime à appeler chez nous la « coopétition », devient un passage quasi obligé.

Sandra Viricel : Je pense que la profession immobilière doit se professionnaliser et être de plus en plus acteur de son image et de la qualité de sa prestation. Un agent n’est pas simplement une personne qui ouvre des portes pour réaliser des visites. Il accompagne un client dans toute sa démarche de vente, qui va du début de la recherche jusqu’à la signature définitive, sans oublier le financement des acquéreurs. Aujourd’hui, en tant qu’agent immobilier, nous jouons un rôle primordial dans la sécurité de la transaction. Le fait de pouvoir montrer à un client, tenté de passer par le PAP, que nous sommes capables de travailler main dans la main et de mutualiser nos outils est plus que jamais un solide argument pour le convaincre de passer par un professionnel qui sera à même de sécuriser la commercialisation de son bien.

Transférer cet article à un(e) ami(e)