Logiciels

Oubaccess : la plateforme de conciergerie numérique qui monte !

Par Christian Capitaine | le | Logiciel de syndic

Oubaccess, le système de conciergerie pour les copropriétés, continue de séduire un nombre croissant de promoteurs et de syndics : « Depuis notre lancement en 2015, nous doublons chaque année le nombre de logements gérés par nos services », assure son co-fondateur Frédéric Curis.

Equipe Ouba - © DR
Equipe Ouba - © DR

La société Ouba, qui tire son nom du cri du Marsupilami (un personnage à la fois haut en couleur et doté d’une force herculéenne !) a été lancée en 2015 par Frédéric Curis et Olivier Amos. Elle est le fruit d’une rencontre entre le promoteur immobilier Icade, un syndic de copropriétés et le premier co-fondateur nommé de la startup. Celui-ci se rappelle : « Nous nous sommes interrogés sur cette question : quels outils pourrions-nous créer pour à la fois simplifier le travail du promoteur et celui du syndic, tout en répondant aux besoins des copropriétaires ? » Avec, en substance, ce double objectif : valoriser les locaux et favoriser la vie en copropriétés.

La réponse était toute trouvée : Oubaccess. Il s’agit d’un système de conciergerie destiné aux copropriétés (et aux entreprises) constitué de trois outils clés : un réseau social, un système de partage de ressources et un système de pilotage des objets connectés. « Modulaire et personnalisée, la plateforme Oubaccess regroupe l’ensemble des usages choisis par le promoteur, avec qui nous travaillons en amont des projets de construction, sur une seule interface », précise Frédéric Curis.

Un réseau social pour créer du lien

Oubaccess
Oubaccess - © DR

Le réseau social, d’abord. Il permet premièrement d’organiser des événements entre les copropriétaires ou les salariés de l’immeuble. « Le but ici est de créer du lien entre eux », souligne le co-fondateur d’Oubaccess. Qui ajoute : « Il est aussi possible, sur notre réseau social, de monétiser des événements et de faire participer des intervenants, dans les domaines sportifs ou associatifs, par exemples. » Le réseau social offre aussi la possibilité d’échanger des biens et services entre les copropriétaires grâce au déploiement, sur la plateforme, d’un chat dédié. Et enfin de signaler tous types d’incidents au gestionnaire via à un système de saisi du descriptif et d’envoi d’image.

Ressources partagées en copropriétaires

Concernant les ressources partagées au sein de la copropriété, celles-ci peuvent être de nature très diverses : vélos et voitures électriques, espaces outillages pour les travaux de bricolage, etc. Et bien sûr, « la gestion des réservations de ces ressources se fait depuis l’interface Oubaccess, souligne son co-fondateur, grâce à un calendrier entièrement paramétrable. » Il ajoute : « Notre système de partage de ressources permet également de transformer des locaux inutilisés en chambre d’hôte partagée, salle de sport ou salle de réception pour les copropriétaires de la résidence.  »

Reste le troisième outil, celui de la famille des objets connectés. L’un se détache : la Oubabox. « C’est une boite à colis connectée qui, en plus de sa fonction de retrait des colis, est reliée au marché local », explique Frédéric Curis. Ainsi placée aux pieds des résidences ou des bâtiments tertiaires, elle offre une ouverture sur le quartier et sur la ville. Et permet d’échanger des biens entre voisins. 

Croissance exponentielle

Début octobre 2020, la plateforme Oubaccess gérait quelque 3 500 logements en France. « Depuis son lancement, nous doublons ce nombre chaque année », confie son co-fondateur. Même dynamique de croissance exponentielle du côté de ses revenus : ceux-ci sont passés de 150 000 à 650 000 euros entre les exercices 2019 et 2020. « Pour 2021, nous tablons sur un chiffre d’affaires de 1,6 million d’euros », poursuit Frédéric Curis. Une forme resplendissante ! A l’image, en somme, de sa célèbre mascotte jaune tachetée de noire.

Transférer cet article à un(e) ami(e)