Matterport arrive sur les smartphones


Par Christian CAPITAINE | le mardi 26 novembre 2019 | Visites virtuelles
Matterport -
Fournisseur de solutions pour réaliser des visites virtuelles de biens immobiliers en 3D, l’américain Matterport, présent en France depuis 2016, continue de grandir : après avoir levé 42 millions début 2019, elle annonce le lancement d’un nouvel outil de capture d’image sur smartphone qui devrait lui permettre de changer de dimension.

Une soif de financement qui en dit long sur ses ambitions de croissance. Après avoir levé entre 2011 (année de sa fondation) et 2018 plus de 58 millions d’euros, la société Matterport a réalisé, en début d’année, un nouveau tour de table d’un montant de 42 millions d’euros. Son objectif : « Continuer de grandir afin d’atteindre le niveau  »scale-up«  », affirme-t-elle (soit cet échelon qui qualifie les jeunes pépites sorties du statut de startup). « Tout sauf une surprise !  », affirmeront les fins observateurs de la Proptech, tant cet écosystème, porté par le développement et l’adoption de nouvelles solutions technologiques et dont Matterport figure en tête de ses porte-étendards, se révèle, depuis quatre à cinq ans, en pleine ébullition. Certes. Mais une autre série de données témoigne du développement express de la société californienne (qui garde néanmoins confidentiel le montant de ses revenus) : elle compte désormais plus de 200 employés, recense près de 2 600 partenaires à travers le monde et travaille dans plus de 80 pays.

2 millions de biens numérisés

Son cœur de métier, qui lui aussi fait des émules : la réalisation de visites virtuelles via la capture 3D. « Depuis 2011, nous avons numérisé plus de deux millions de biens immobiliers dans le monde », énumère James Morris-Manuel, son managing director et vice-président EMEA qu’ImmoMatin a rencontré sur RENT 2019. Et de rappeler : « Notre technologie de capture, disponible en France depuis 2016, est accessible à tous les agents immobiliers. Elle ne requiert aucune prédisposition technique particulière. Nous produisons et commercialisons, pour eux, nos caméras, notre logiciel de post-production associé et assurons l’hébergement dans le cloud de leurs modélisations. » Rappel de deux avantages, pour un agent immobilier, de s’emparer des technologies d’immersion 3D : offrir une vision à la fois précise et complète d’un bien ; et obtenir, à partir d’un modèle 3D, des plans d’étages schématiques de qualité supérieure.

Abonnements mensuels

Trois types de caméras figurent dans le catalogue de Matterport : le modèle Pro2 3D (3 180 dollars l’unité), « pour les propriétés haut de gamme et les grands espaces », précise son créateur ; le modèle 360 (400 dollars) « pour les petits espaces et les numérisations rapides » ; le modèle Leica BLK 360 (18 000 euros) « idéale pour la numérisation de grands espaces en extérieur et pour les applications nécessitant la plus grande précision. » Reste l’hébergement des modélisations dans le cloud. Deux formules d’abonnements mensuels sont disponibles : 8 euros pour cinq modélisations ; 62 euros pour vingt-cinq modélisations. Matterport compte, dans l’Hexagone, plusieurs partenaires : les réseaux Orpi, Guy Hoquet, Stéphane Plaza et IAD France. Depuis le 30 septembre, l’entreprise est en mesure de leur offrir une nouvelle solution : Le « Matterport 3D Capture for Smartphone. » Avec ce nouveau dispositif, plus besoin de caméra, « il transforme votre smartphone en outil de capture 3D », décrit James Morris-Manuel. Un tour de force réalisé grâce au progrès de Cortex, « notre technologie de traitement d’image qui est alimenté par l’intelligence artificielle », précise son créateur.

Transférer cet article à un ami