L’agence digitale Bordhome propose visites virtuelles et honoraire fixe


Le mercredi 23 octobre 2019 | Visites virtuelles
BordHome -
Fondée par Gersende Lacoste, directrice commerciale, l’agence bordelaise Bordhome se positionne sur le créneau des visites virtuelles. Moyennant un honoraire fixe, l’agence nouvelle génération veut casser les codes.

Créée en mars 2019, l’entreprise cherche “à se rapprocher au maximum du prix de vente pour faire plus de volumes”. L’originalité de son concept : organiser des pré-visites virtuelles. “C’est une technique que j’avais déjà eu l’occasion de tester, avant de fonder l’agence. Cela plaisait aux gens et faisait gagner un temps précieux à tout le monde. On accorde moins de temps aux curieux du samedi et du dimanche, et par la force des choses, plus de temps aux visiteurs qui ont un véritable coup de coeur sur un bien”, explique Gersende Lacoste, fondatrice avant d’ajouter : “ C’est un gain de temps et plus de transparence”. Pour les biens de moins 200 000 euros, l’honoraire de l’agence se monte à 4990 euros et 14990 euros pour les biens d’exception. Mais c’est dans la tranche intermédiaire que l’agence effectue sa marge la plus importante : entre 200 000 et 1 million d’euros, le tarif fixe est de 9990 euros.

Concrètement, le visiteur se déplace et visite le bien immobilier derrière son ordinateur. “Venant des Etats-Unis, la caméra scanne le bien tous les deux mètres, comme un montage de film. La personne qui se déplace virtuellement dispose d’un curseur pour regarder tout ce qu’il souhaite”, ajoute Gersende Lacoste, également directrice commerciale au sein de Bordhome. Sur le principe de Google Earth, le technologie de visite virtuelle Matterport, utilisée par Bordhome, permet au visiteur de suivre un chemin tracé ou de déplacer l’avatar qui le représente là où bon lui semble. “La préparation est nécessairement plus longue, on ne peut pas non plus tricher en retouchant les photos, mais l’avantage c’est que les gens qui nous contactent ont déjà eu le coup de coeur”, argumente Gersende Lacoste.

Exerçant précédemment dans un cabinet de gestion de patrimoine indépendant, la fondatrice est en pourparlers avec une société parisienne et des Business Angels afin de lever 500 000 euros de fonds d’ici à la fin de l’année. Les trois associés de l’agence surfent sur le rythme d’une acquisition par mois. “Nous voulons agrandir notre secteur de rayonnement dans les Landes où un futur commercial doit s’installer, les Pyrénées-Atlantiques, la Charente et la Dordogne. Un commercial a déjà été déployé dans le Lot-et-Garonne, un autre dans le Gers où nous nous développons également. D’ici à 3 ans, nous souhaitons avoir un salarié sur chaque secteur”, annonce Gersende Lacoste qui compte bien conquérir l’arc Atlantique avec l’approche Bordhome.

Par Virginie Wojtkowski

Transférer cet article à un ami