Entre bailleur et locataire, PAP veut plus de transparence


Le mercredi 09 octobre 2019 | Sites pour les particuliers
PAP -
PAP annonce le déploiement d’une batterie de services destinée à rendre plus transparents les profils du propriétaire et du locataire avant la signature d’un contrat désormais mieux encadré. A la clé, notamment, la possibilité pour le bailleur de filtrer les candidatures sur le site de PAP.

De la mise en relation entre le bailleur et le futur locataire jusqu’à la signature du contrat qui scelle les deux parties : PAP annonce la mise à place de nouveaux services destinés à offrir à chacun un cadre à la fois « sécurisé, efficace et conforme à la loi ».

Pour justifier la mise en place de cette architecture qui débouche sur la livraison, pour les deux parties, d’« une solution clé-en-main fiable  », PAP, le site immobilier français historique réservé aux particuliers, indique : « La location de particulier à particulier, certes largement majoritaire en France car plus économique pour tout le monde, reste souvent décriée. » En cause : des tensions qui peuvent naître entre les deux protagonistes pouvant déboucher sur des conflits (difficultés financières que peuvent rencontrer certains locataires, changements législatifs, méconnaissances de la loi, etc.)

100 % des annonces vérifiées « humainement »

Pour y remédier, PAP annonce, premièrement, la création d’un service de mise en relation sur lequel propriétaire et locataire « peuvent s’appuyer les yeux fermés  ».

Si l’on se place, d’abord, du côté du locataire, celui-ci est désormais mieux protégé d’éventuelles escroqueries puisque « 100 % des annonces publiées sur notre site sont vérifiées humainement  », souligne-t-on chez PAP. Leurs conseillers s’assurent, en effet, de l’identité des propriétaires et peuvent être amenés, en cas de doute, de leur demander leur titre de propriété. 

Deuxième pierre angulaire, toujours au bénéfice du locataire, de cette nouvelle mise en relation : la possibilité désormais pour ce dernier de remplir son dossier de candidature directement sur le portail de PAP. Aussi, pour les accompagner dans leur démarche, leur est envoyé gratuitement un « kit du locataire ». Un document qui les informe notamment sur « les logements auxquels ils peuvent prétendre » ou sur les pièces justificatives que les propriétaires sont en droit, ou non, de leur demander.

Critères « factuels et non discriminants »

Si l’on place, à présent, du côté du propriétaire, celui-ci peut désormais sélectionner les dossiers des locataires grâce à un moteur de recherche (facturés entre 19 euros la semaine et 79 euros l’an en fonction de la formule et la durée choisies, selon notre confrère Le Parisien). Le bailleur filtre ainsi les candidatures sur la base de critères « factuels et non discriminants  », précise-t-on, chez PAP. A savoir : la situation professionnelle, les revenus et les garanties.

Une fois la relation établie entre le propriétaire et locataire, place à la signature du contrat de location. Chez PAP, celui-ci est désormais constitué en s’appuyant sur un nouvel outil : le générateur automatique de contrat. Objectif : les guider, étape par étape, dans la création des différentes pièces du contrat afin d’établir un document conforme aux lois en vigueur et qui aborde les points potentiellement conflictuels (état des lieux, caution solidaire, etc.).

Par Christian Capitaine

Transférer cet article à un ami