Comment traiter un lead venant de l'étranger ?


Par Stéphanie Marpinard | le mardi 28 août 2018 | Sites internationaux
Comment traiter un lead venant de l'étranger ?

Réactivité, écoute, habileté… Facteur clé indispensable dans la prise de nouveaux mandats, le traitement d’un lead nécessite un certain savoir-faire. Mais existe-t-il des précautions particulières à prendre lorsque celui-ci vient de l’étranger ? Tour d’horizon des bonnes pratiques.

Montrez-vous rassurant

"Un étranger n’achète pas de la même manière qu’un local", explique Benoît Galy, fondateur de Green-acres.com. Comme il ne connaît pas la législation, ni les us et coutumes du pays dans lequel il achète, le besoin de sécurité et de professionnalisme est d’autant plus grand. Grâce à la loi Hoguet qui réglemente la profession, l’agent immobilier part le plus souvent avec un coup d’avance sur ses homologues transfrontaliers.

 Adaptez votre planning

 Un client étranger ne pourra pas consacrer le même temps aux visites qu’un résident hexagonal. Et pour cause, ces voyages, baptisés outre-manche "Hunting trips", sont le plus souvent chronométrés. "Une carte à jouer pour l’agent immobilier qui pourra se différencier de la concurrence en proposant un planning de visites organisé avec minutie et parfaitement adapté à ces clients pressés", souligne-t-il. 

Faites-vous comprendre

Ne maîtrise pas la langue de Shakespeare qui veut ! Heureusement, grâce aux nouvelles technologies, il existe aujourd’hui pléthore d’outils pour contourner les barrières de la langue. Si le fait de maîtriser l’anglais est, bien sûr, un vrai plus pour traiter la clientèle internationale, "les agents immobiliers peuvent désormais s’appuyer sur Google Translate pour traduire leurs mails ou encore Skype Translator, un service de traduction simultanée, entièrement gratuit, qui fonctionne de mieux en mieux pour communiquer oralement." 

Optez pour le bon outil de visites virtuelles

"En termes d’outils dédiés à la visite à distance, la technologie n’a pas encore atteint complètement la maturité, analyse Benoît Galy. La Ricoh Theta me semble tout de même aujourd’hui l’outil le plus adapté car il permet aux agents immobiliers de créer des visites virtuelles à 360° pour seulement 400 euros". Seul inconvénient : elle nécessite encore quelques manipulations techniques qui peuvent rebuter les moins geeks. "Je ne serai pas surpris que l’outil évolue très rapidement et propose bientôt une carte Sim intégrée permettant une publication directe sur Internet", anticipe-t-il. 

Prenez garde au blanchiment d’argent

Un agent immobilier averti en vaut deux ! "Depuis 1998, iI lui incombe de vérifier la provenance des fonds afin de lutter contre le blanchiment d’argent", rappelle Benoît Galy. En cas de soupçons, il est ainsi tenu de les déclarer à Tracfin, la cellule de renseignement financier rattachée au Ministère des Finances et des Comptes publics. En cas de non déclaration, l’agent immobilier pourra être condamné et se voir  infliger des sanctions allant d’un retrait d’agrément à 5 millions d’euros d’amende.

Transférer cet article à un ami