Axel Springer soutient les start-up de la Proptech


Le jeudi 28 mars 2019 | Portails de petites annonces
Axel Springer soutient les start-up de la Proptech - D.R.
Avis aux start-up de la Proptech souhaitant initier leur phase d’amorçage ! Le groupe Axel Springer, qui détient notamment les portails SeLoger.com et Logic-Immo.com, ambitionne de créer un fonds d’investissement pour soutenir les jeunes pousses de l’immobilier. A la clé ? Un accompagnement de 100 jours à Berlin et un coup de pouce financier

Tous les regards sont tournés vers les start-up de la Proptech ! Y compris ceux des industriels. Pour soutenir les jeunes pousses du secteur de l’immobilier et de la construction, qui ont levé 204 millions d’euros en 2018 sur le seul périmètre français d’après l’association Real Estech, le groupe allemand Axel Springer a décidé de lancer un fonds d’investissement. Intitulé « REAL », ce programme entend accompagner les start-up issues de tous les pays, proposant des services liés à la recherche de biens immobiliers, à la gestion de biens d’installation, au coworking et coliving, aux outils des agents immobiliers, aux services à domicile et aux maisons intelligentes. L’accompagnement des start-up sera avant tout financier. La maison mère de SeLoger et Logic-Immo, qui pèse 6 milliards de dollars, promet des investissements pouvant aller jusqu’à 50 000 euros, moyennant une prise de 5 % du capital des sociétés financées.

Des mentors de renom

Pour aider les start-up à se lancer sur leur marché, le groupe Axel Springer proposera également un accompagnement appelé « Tailormade », d’une durée de 100 jours, à Berlin, à partir du mois de mai. Les mentors qui interviendront ne seront autres que des entrepreneurs de la Proptech déjà sous le giron d’AVIV Group, la branche d’investissement immobilier du géant allemand. Notamment les dirigeants de l’agence immobilière britannique Purplebricks, qui a fait entrer le groupe Axel Springer à son capital à hauteur de 11,5 % il y a un an, grâce à son modèle « low-cost ». Mais aussi ceux de l’agence en ligne allemande Homeday, également sous le giron du groupe allemand. Deux sociétés qui affichent aujourd’hui des pertes, selon le bureau d’études Barclays Capital. Avec ce programme, créé en partenariat avec le groupe automobile Porsche, le groupe Axel Springer confirme sa volonté de s’ouvrir aux acteurs possédant des modèles hybrides. Quitte à froisser les principaux clients de ses propres portails : des agences immobilières « traditionnelles ». 

Aurélie Tachot

Transférer cet article à un ami