Nodalview : une première levée de fonds pour asseoir sa croissance en Europe


Le jeudi 12 septembre 2019 | Photos Immo
Nodalview : une première levée de fonds pour asseoir sa croissance en Europe - D.R.
La jeune startup bruxelloise, spécialisée dans la production de photos de qualité professionnelle pour les agents immobiliers, annonce avoir bouclé un premier tour de table de 1,7 million d’euros. Une manne qui lui permettra d’asseoir son rayonnement en Europe, et notamment en France, son premier marché

« Lever de l’argent sous la forme d’un emprunt bancaire ne nous intéressait pas. Ce que nous cherchions, c’est un partage d’expertise avec un partenaire qui, comme nous, évolue dans l’univers du software. » Voilà comment Thomas Lepelaars, co-fondateur et CEO de Nodalview, présente le premier tour de table à 1,7 million d’euros que son entreprise vient de boucler auprès du fond d’investissement belge Volta Ventures, désormais détenteur d’une part minoritaire de son capital (et au montant tenu secret).

6 000 agents immobiliers utilisateurs

Spécialisée dans la production de photos et de visites immersives à 360° de « qualité professionnelle », la plateforme Nodalview, qui fonctionne via l’intelligence artificielle et un simple smartphone, s’adresse, depuis sa fondation en 2016, aux agents immobiliers. « Grâce à nos outils, et ce en toute autonomie, ces professionnels sont en mesure de mettre parfaitement en valeur les biens immobiliers qu’ils ont à la vente », rappelle Thomas Lepelaars. Et ils auraient tort de s’en priver : « Selon une récente étude que nous avons menée, de belles photos génèrent en moyenne quatre fois plus de trafics sur les portails immobiliers », rappelle le co-fondateur et CEO. A ce jour, plus de 6 000 agents immobiliers à travers l’Europe ont déjà adopté ses outils (qui peuvent être complétés par un kit compact d’accessoires pour les prises de vues, tels des trépieds), quand, chaque mois, ce sont environ 30 000 biens immobiliers qui sont passés au crible de ladite plateforme.

La France : un marché prioritaire

Forte de cette nouvelle manne, « d’un montant important pour une première levée de fonds », se félicite le CEO de la startup bruxelloise, celle-ci s’est fixée deux principaux objectifs. D’abord, étoffer son offre de produits, et notamment à travers la déclinaison, à l’horizon fin 2019, de formats vidéo. Deuxièmement : accélérer sa croissance à l’international, qui lui permettra de réaliser, dans les douze prochains mois, une vingtaine de créations de postes (l’entreprise compte aujourd’hui huit salariés). « Nous ouvrirons prochainement un bureau en Allemagne, puis un autre en Espagne en janvier prochain, avant l’Italie courant 2020 », indique son CEO. A ce jour, l’entreprise opère dans quatre pays : la Belgique, le Luxembourg, la Suisse et la France. « C’est sur le marché français que nous réalisons le plus gros de notre activité, à hauteur de 70 % de notre chiffre d’affaires », souligne Thomas Lepelaars. Parmi ses principaux partenaires, citons, au travers du déploiement de son offre dans près de 2 000 agences immobilières hexagonales, Laforêt, Orpi, Century 21 et Sextant, avant un prochain partenariat avec Stéphane Plaza Immobilier. « Nous continuerons, bien sûr, dans les mois à venir à développer le marché français, confie le CEO de la société. Et visons, dans moins de deux ans, une nouvelle levée de fonds. Peut-être auprès d’un acteur français. »

Christian Capitaine

Transférer cet article à un ami