Perspectives mise sur la réalité augmentée


Par Clara Phan | le lundi 27 août 2018 | Visites virtuelles
Perspectives mise sur la réalité augmentée

Start-up aixoise spécialisée dans la PropTech, Perspectives présente un panel de services centrés sur la 3D en temps réel. Avec la progression de la réalité virtuelle dans le domaine de l’immobilier, elle prend le pari de la réalité augmentée sans casque pour les agents immobiliers. Romain Senatore, co-fondateur de Perspectives, nous parle de ses projets.

Que proposez-vous aux professionnels de l’immobilier ?

Aujourd’hui, notre offre s’adresse essentiellement aux promoteurs immobiliers. Elle sera bientôt étendue aux agents immobiliers. Nos solutions Reve sont plutôt des outils d’aide à la vente pour du neuf ou du non-existant. Reve VR s’utilise avec un casque : elle s’appuie sur la réalité virtuelle pour aménager un logement qui n’existe pas encore. Reve Online comprend, quant à elle, une visite virtuelle 3D à la manière d’un jeu-vidéo, que nous intégrons dans les sites web des promoteurs, donc il n’y a pas besoin de casques. Notre objectif est désormais de mettre Reve AR à destination des agents immobiliers afin qu’ils puissent aménager des biens vides avec la réalité augmentée. En amont de ses visites, il pourra réaliser un aménagement virtuel grâce à sa tablette ou smartphone. Il pourra par exemple installer un lit double dans une pièce pour montrer ce qui peut rentrer dans cet espace, enregistrer cette scène et la transmettre au reste de l’équipe qui pourra ainsi refaire cette visite aménagée.

Quelle tarification sera proposée ?

Nous comptons mettre Reve AR à disposition des agents immobiliers lors du « Consumer Electronics Show » à Las Vegas, en janvier 2019. La solution sera disponible gratuitement via une application, pendant un an, dans le but de créer une communauté. Nous pourrons ainsi faire des tests avec eux pour faire évoluer l’application rapidement. Pour la suite, nous souhaitons fixer un prix de l’ordre de 5€ par mois. Pour atteindre un tarif aussi attractif, nous reportons le coût sur les fabricants de meubles. Le mobilier proposé sera celui de revendeurs et de fabricants. Ce sont eux qui payent la numérisation de leur mobilier. Le seul coût répercuté sur les agents immobiliers sera celui de nos data-centers, éco-responsables, donc plus onéreux qu’un hébergement classique.

L’achat d’un casque n’est-il pas un frein pour les agents immobiliers attirés par la réalité virtuelle ?

Le casque n’est pas l’outil le plus efficace à leur disposition. C’est pour cela que nous travaillons sur de la réalité augmentée. Cela permet aux agents d’effectuer la démonstration eux-mêmes, de créer du dialogue, de l’interaction et de rassurer. En plus d’être ludique, la réalité augmentée ne crée pas une rupture dans la communication, ce qui est essentiel dans ce métier. Selon les retours de promoteurs immobiliers, nos solutions de réalité virtuelle permettent de décoincer les relations, s’investir encore plus dans le projet. Cela est nécessaire pour du neuf, du non-existant. Mais le relationnel, l’accompagnement, ce sont des éléments déjà prégnants dans le quotidien d’un agent immobilier.

Transférer cet article à un ami