Paroles d’agent : "La visite filmée en direct me fait gagner un temps précieux"


Par Aurélie Tachot | le mercredi 24 octobre 2018 | Visites virtuelles
Paroles d’agent : "La visite filmée en direct me fait gagner un temps précieux"

Visites immersives en 3D, visites virtuelles à 360°, visites en réalité augmentée… La visite est certainement l’une des étapes immobilières les plus outillées ! Parmi toutes les options présentes sur le marché, Amandine Soler, agent immobilier chez CPH Immobilier, a choisi la visite filmée en direct. Une approche qui lui permet d’optimiser son temps. Témoignage.  

Pour vendre l’une de ses dernières trouvailles – une maison de 5 pièces de 137 m2 située à Cergy – Amandine Soler  a opté pour la visite live. Cette fonctionnalité, proposée par SeLoger depuis quelques jours, permet aux agents immobiliers de filmer leurs visites, en direct, avec leur téléphone et de les diffuser, toujours en direct, à la date de leur choix, sur tous les supports (réseaux sociaux, sites d’agences, portails d’annonces…) "Non seulement cette option me permet de faire visiter des biens à des acquéreurs habitant en province et ne pouvant pas se déplacer, mais elle me permet aussi, via un mail ou un SMS, de donner RDV à 60 personnes à la même heure, pour une visite simultanée", explique-t-elle. Un critère primordial pour l’agent immobilier travaillant sur le marché francilien et cherchant à optimiser son temps. "A Paris, lorsqu’un bien rentre au bon prix, le téléphone ne cesse de sonner et les allers retours pour réaliser les visites peuvent être nombreux", précise-t-elle.

Des visites physiques plus qualitatives

Depuis son smartphone, via l’application mobile « SeLoger Plus », Amandine Soler peut donner un aperçu relativement précis d’un bien. "La visite en direct permet de montrer la distribution des pièces, la taille des espaces, un jardin…", indique-t-elle. A noter que les petites surfaces comme les chambres de bonne et les studios se prêtent mal à l’exercice de la visite filmée. Sans un minimum de recul, donc d’espace, l’agent immobilier ne peut pas faire de plans larges sur une pièce. Par ailleurs, la visite live permet de « contenter » les curieux non enclins à acheter. "Je peux ensuite réaliser des visites physiques plus qualitatives, avec des acquéreurs vraiment intéressés par le bien", indique-t-elle. L’autre avantage de cette approche, c’est qu’elle permet, dans un second temps, d’enrichir l’annonce du bien avec le lien du replay. C’est d’ailleurs sur ce point que la fonctionnalité se différencie de l’outil de direct « Facebook Live ». Un critère non négligeable à l’heure où les acquéreurs veulent avoir un maximum d’informations sur un bien avant de le visiter.

Quel travail de préparation ?

Pour que la visite en direct soit intéressante pour les internautes, elle suppose toutefois un travail de préparation de la part de l’agent immobilier. Comme dans le cadre d’une visite traditionnelle, ce dernier doit pouvoir renseigner les caractéristiques du bien, la surface précise des pièces… Car le jour J, pas d’antisèche possible : occupé à filmer les différentes pièces d’un bien, l’agent immobilier pourra difficilement lire ses notes. Pour être plus captivantes, les professionnels peuvent également scénariser davantage cette visite, comme le fait l’agence David Immobilier, cette fois-ci via Facebook Live. Prévoir d’être deux professionnels le jour du tournage n’est donc pas un luxe. Au niveau de l’équipement, le dispositif n’est pas exigeant. "Il n’y a aucun frein technique : il suffit d’avoir un bon téléphone et un kit main libre. Puisque la vidéo est transmise via le streaming, il est par ailleurs inutile de prévoir de la place en matière de stockage sur son téléphone", assure Amandine Soler.

Transférer cet article à un ami