Cinq raisons d’utiliser WhatsApp dans votre agence


Par Séverine DÉGALLAIX | le lundi 24 février 2020 | Communiquer sur les réseaux sociaux
Cinq raisons d’utiliser WhatsApp dans votre agence - dr
Depuis sa création en 2009, l’application de messagerie instantanée WhatsApp s’est imposée comme l’un des premiers outils de communication dans le monde, notamment grâce à sa simplicité d’utilisation. Les agents immobiliers et directeurs d’agence ont tout intérêt à l’adopter pour leurs échanges professionnels.

Pour la simplicité

« Du moment que l’utilisateur a un smartphone, WhatsApp permet de rallier des gens de toutes générations car l’application n’est pas très compliquée à installer ni à utiliser, explique Philippe Descampiaux, dirigeant de Descampiaux Dudicourt et Associés. Elle convainc même les personnes méfiantes de tout ce qui se trouve sur le web car elles admettent que cela reste très proche d’une messagerie et que cela reste en cercle fermé. » Le chiffrement est en effet connu pour être sûr, les échanges sensibles de vos agents immobiliers se font donc en toute sécurité.

Pour les groupes

Un groupe pour les agents immobiliers, un pour la direction, un pour les gestionnaires de copropriété… WhatsApp permet de facilement partager des informations pertinentes avec les seules personnes concernées. Attention : mieux vaut limiter le nombre de participants, ou les discussions risquent de devenir compliquées, et les notifications constantes de rendre fou ! Une vingtaine de personnes maximum est l’idéal, et s’il y en a beaucoup plus, comme c’est le cas chez lui avec un groupe de plus de 150 personnes, Philippe Descampiaux conseille « de régler les paramètres pour que l’administrateur soit le seul à pouvoir publier, même si ce n’est plus tout à fait le principe de WhatsApp ! »

Pour la convivialité

WhatsApp ne remplace pas les échanges en face à face mais permet de participer à la vie des autres en cas d’absence, par exemple dans le cas « d’une réunion prévue sur Paris à laquelle je ne peux pas être présent. Je vois tout de même ce qu’ils vivent et je participe un peu à distance. » C’est aussi l’outil idéal pour se mettre d’accord pour aller boire un verre après le travail et renforcer les liens entre les membres de l’équipe.

Pour le partage de médias

C’est l’un des points forts de WhatsApp : la simplicité et la rapidité pour partager des photos et vidéos, ce qui permet de montrer aux autres quelque chose d’intéressant vu pendant une visite par exemple. « C’est aussi une façon de rendre les échanges plus vivants avec une photo et une légende, comme une mini-publication. »

Pour la réactivité

« Il y a de petites choses qui pourraient être faites le lendemain mais qui se font en instantané sur WhatsApp, cela permet de gagner du temps. C’est par exemple plus efficace que les mails ou Doodle pour modifier très vite un rendez-vous et avoir les réponses de tout le monde. » A condition d’en faire une utilisation intelligente, sans en abuser. Sur ce point, Philippe Descampiaux constate que « dans l’ensemble, les groupes savent s’autoréguler, exactement comme en réunion lorsqu’il y a dix personnes autour d’une table. »

Transférer cet article à un ami