Portails

« A travers cette consultation, SeLoger souhaite porter la voix de toute la profession »

Le | Contenu sponsorisé - Sites pour les professionnels

Le 8 mars 2022, SeLoger a lancé, en partenariat avec OpinionWay, une grande consultation nationale baptisée « Le Logement parlons-en ». L’objectif ? Recueillir les doléances des Français et des professionnels de l’immobilier sur les problématiques du logement afin de les mettre en lumière dans le cadre de la campagne présidentielle et auprès de la prochaine équipe ministérielle chargée du logement. Le point sur cette initiative inédite avec Franck Le Tendre, directeur des opérations commerciales d’Aviv France (Groupe SeLoger & Meilleurs Agents).

Franck Le Tendre, directeur des opérations commerciales d’Aviv France - © D.R.
Franck Le Tendre, directeur des opérations commerciales d’Aviv France - © D.R.

Comment est née l’idée de cette grande consultation nationale organisée par SeLoger ?

Nous sommes partis du constat que le pouvoir d’achat est plus que jamais au cœur des préoccupations des Français et que 60 % du budget d’un ménage est aujourd’hui consacré de près ou de loin au logement. Pourtant, malgré cela, le sujet du logement est le grand absent des programmes des différents candidats.

En cette année d'élection présidentielle, nous avons donc jugé qu’il était essentiel de réunir l’ensemble des professionnels de l’immobilier autour de cette question, de recueillir les enjeux cruciaux de cet écosystème et d’aller également au contact de tous les Français pour comprendre leurs attentes en la matière, puis d’en faire une synthèse sous la forme d’un manifeste qui sera remis au nouveau ministre du logement pour l’aider dans sa réflexion. 

Que représente cette initiative jusque-là inédite pour SeLoger ?

Cela fait 30 ans que la mission du Groupe SeLoger est d’accompagner au mieux la mutation des métiers de l’immobilier, d’aider les professionnels à se digitaliser et à suivre l'évolution des comportements des acheteurs et des porteurs de projet.

L’ensemble de la filière réunit un grand nombre d’acteurs et jusqu’à aujourd’hui il n’y avait pas de paroles portées à l’unisson. A travers cette grande consultation nationale, nous souhaitons ainsi donner une grande impulsion afin que chacun se réunisse autour de la table et réfléchisse collectivement aux problématiques de l’immobilier et du logement, faire une synthèse de l’ensemble des aspirations et en faire écho auprès des pouvoirs publics.

Le rôle de SeLoger est donc de porter la voix de l’ensemble de la profession, et de permettre à tous les ambassadeurs de ce projet de s’approprier les thèmes soulevés, sans partisanisme.

Quelles sont les grandes étapes de cette consultation ?

Nous avons constitué un collège de penseurs - avec Henry Buzy-Cazaux, président fondateur de l’Institut du Management des Services Immobiliers et parrain d’honneur de l’initiative - qui se veut le plus représentatif possible.

Ce panel, composé de près de 40 personnalités, rassemble ainsi des figures, engagées pour l’avenir du logement et de l’immobilier en France, issues des réseaux immobiliers ou de mandataires, des associations professionnelles, des députés, des sénateurs, des courtiers, des fiscalistes, des ambassadeurs de la PropTech, des acteurs de l’aménagement du territoire, des intellectuels ou encore des administrateurs de biens. Le think tank s’est réuni pour la première fois le 3 mars à Paris pour détailler et arbitrer ensemble les grands thèmes de la consultation nationale. Six thématiques ont ainsi été retenues.

La seconde étape a été de lancer, le 8 mars dernier, une grande consultation auprès des Français sur la question du logement. Dans cette optique, nous avons créé pour l’occasion une plateforme collaborative qui recueillera jusqu’au 20 mars toutes les idées en lien avec la question du logement et de l’immobilier.

De leur côté, les professionnels de l’immobilier sont amenés à participer à la consultation via une série d’études qualitatives sous forme de “focus group” organisés avec OpinionWay pendant tout le mois de mars.

Le 21 avril prochain, le Collège de penseurs se réunira une seconde fois pour mettre en perspective la voix des professionnels et la voix des Français et formaliser les propositions concrètes et adaptées à la réalité du terrain qui seront intégrées au manifeste. Ce dernier sera ensuite remis en main propre au futur ministre du Logement lors des Assises du Logement et de la mixité urbaine organisées le 2 juin.

Plus de renseignements sur www.lelogementparlonsenavecseloger.com

Transférer cet article à un(e) ami(e)