Logiciels

Quel rôle a joué l’immobiler 2.0 au cours de la crise du Covid-19 ?

Le | Contenu sponsorisé - Logiciels de transaction

Frappées de plein fouet par la crise sanitaire, les agences immobilières ont été obligées de fermer leurs portes le 17 mars dernier. Un sérieux coup d’arrêt qui a mis plus que jamais en évidence l’importance de la transformation digitale et du rôle désormais incontournable des nouvelles technologies pour la profession immobilière. Tour d’horizon des outils digitaux qui ont permis de faire la différence dans le maintien de la relation client malgré le confinement, avec Laurence Hermelin, Directrice du pôle e-marketing de Webgenery.

Webgenery -
Webgenery -

Cette stratégie orchestrée par l'équipe Webgenery auprès de ces clients s’avère d’autant plus gagnante depuis la reprise de l’activité et mérite d'être maintenue car elle crée des leads et fidélise la clientèle.

Le site Internet : un point de contact essentiel

« Au cours de cette crise, les agences immobilières ont pris conscience que leur site Internet et l’ensemble des outils digitaux mis à leur disposition étaient essentiels pour garder le contact avec leurs clients et leurs prospects. Indispensable, le site Internet leur a permis de pouvoir valoriser les biens en vente et en location qui leurs étaient confiés, d’obtenir des contacts acheteurs grâce aux visites virtuelles, des demandes d’estimation grâce aux outils intégrés en ligne, d’informer pendant la fermeture des agences des mesures mises en place pour assurer leurs services de gestion et les actes de vente en cours (signature électronique…). Mais aussi de transmettre des informations aux copropriétaires pour accéder à leur compte sécurisé en ligne et suivre ainsi leur compte, payer leur appel de fonds, et pour les locataires payer leurs quittances, s’informer en cas de problèmes. On ne parle plus simplement de site Internet mais bien d’agence en ligne, facilement accessible, bien visible grâce au référencement, offrant un maximum d’informations et d’expertise pour que les projets de vie continuent. Nous avons eu pendant la crise beaucoup de demandes d’agents immobiliers pour reprendre la création ou la refonte de leur site devenu obsolète et mal référencé. De nouveaux clients qui ont beaucoup d’attentes… », explique Laurence Hermelin.

Les emailings : une communication ciblée

« Pendant le confinement, nous avons proposé aux agences immobilières de diffuser à leurs clients beaucoup d’emailings très ciblés. En y associant un message personnalisé, l’objectif était par exemple de s’adresser à un client vendeur afin de le rassurer sur l’avancée du projet en cours et de lui montrer que malgré la crise, l’agence immobilière, à qui il avait confié son bien, ne restait pas inactive. De nombreuses campagnes d’informations ont ainsi été délivrées aux copropriétaires, aux bailleurs, aux vendeurs ou encore aux acquéreurs pour les tranquilliser sur la poursuite des services malgré la fermeture de l’agence. Associée à une campagne de marketing automation comprenant des landings pages avec formulaire et intégrant du tracking, cette technique est d’autant plus intéressante que nous entrons dans une période où il risque d’y avoir une tension au niveau du marché. Cela permet de connaître mieux le comportement de chaque contact sur les pages visitées et donc de les segmenter en vendeur ou acheteur, de connaître  la maturité de leur projet immobilier. Des indicateurs commerciaux en vue d’appels plus personnalisés   », observe la Directrice du pôle e-marketing de Webgenery.

Les réseaux sociaux : pour informer votre communauté 

« Les réseaux sociaux, tels que Facebook, linkedIn, Instagram, ont également joué un rôle essentiel car ils ont permis aux agences immobilières de maintenir un contact privilégié avec leurs clients et prospects. Notre service de community management, qui anime et modère avis et commentaires des pages agences immobilières, a été particulièrement sollicité et apprécié au cours de cette période. Parmi les bonnes pratiques, on peut noter que les profils Facebook directement créés par les négociateurs de l’agence ont particulièrement bien fonctionné avec beaucoup d'échanges par Messenger ; idem pour les pages entreprises qui ont recueilli de nombreuses questions et commentaires sur les posts diffusés. Associés à un compte Messenger, ils ont également permis d’échanger spontanément avec leurs clients ou encore d’organiser des visites de logement vide en direct. Autre outil particulièrement apprécié pendant ce confinement, une application telle que WhatsApp a permis non seulement aux agents immobiliers de proposer des visioconférences et des visites live, mais également d’échanger de manière fluide avec plusieurs protagonistes en même temps », conclut Laurence Hermelin. 

Transférer cet article à un(e) ami(e)