L’astuce de l’expert - Comment bien choisir son nom de domaine ?


Par Priscilla Reig | le lundi 30 septembre 2013 | Réseaux - Franchise
L’astuce de l’expert - Comment bien choisir son nom de domaine ?

Il est la carte d’identité d’une agence immobilière sur Internet. Un nom de domaine pertinent augmente les chances d’un bon référencement dans les moteurs de recherche. Directeur général de l’agence Search Foresight, Philippe Yonnet nous donne le mode d’emploi d’une stratégie réussie.

"Pour se démarquer des autres agences immobilières sur le Web, il faut revenir à une logique de marque", précise d’abord le directeur général de l’agence Search Foresight. Pour éviter qu’une campagne de communication ne profite à la concurrence, Philippe Yonnet conseille d’inscrire la raison sociale de son entreprise dans le nom de domaine. Par exemple, l’agence Dupont à Nice pourrait s’appeler "agence-Dupont-Nice". A contrario, opter pour les mots clés "agence-immobilière-Nice" sera synonyme de confusion. En plus, une nouvelle version de l’algorithme Google ne permet plus d'avoir systématiquement "un bonus" en cas d’utilisation de mots clés génériques dans le nom de domaine.

"Court et mémorisable"

La règle à respecter est celle de la simplicité. "Le nom de domaine doit être court et mémorisable. L’internaute doit pouvoir le taper facilement", explique l’expert. Un nom trop long pourrait être filtré dans la catégorie des spams. Il est idéal de ne pas dépasser plus de 3 mots clés, sans excéder 69 caractères alphanumériques. Aucune différence n’est faite entre les lettres majuscules et minuscules. Les tirets sont acceptés comme séparateurs, mais ce n’est pas le cas des sous-tirets. Avant l’enregistrement, une autre question se pose, celle de l’extension. Pour les agences internationales, le professionnel recommande de préférer une extension adaptée à chaque pays (avec un .fr en France ou un .uk en Grande-Bretagne). A l’inverse, opter pour un .com ne donnera pas la localisation géographique du site. "Pour autant, le choix d’une extension locale ou non influera peu sur le référencement du site si ce dernier est correctement géolocalisé dans les outils des moteurs de recherche", souligne-t-il. Dernier point, les .immo devraient être disponibles prochainement et offriront une nouvelle option aux agences immobilières.

Un nom disponible

Encore faut-il que le nom de domaine sélectionné soit disponible. Si un .com coûte 6 euros par an, un nom de domaine déjà déposé par quelqu’un d’autre peut être racheté à un prix élevé. Enfin, il ne doit pas entrer en conflit avec une marque. En France, l’Institut national de la propriété intellectuelle (INPI) est l’organisme référent auprès duquel toutes les marques de l’hexagone sont déposées.

Transférer cet article à un ami