Comptoir Immobilier de France s’ouvre à la licence de marque


Le vendredi 11 janvier 2019 | Publi-reportage - Sites pour les professionnels
Comptoir Immobilier de France s’ouvre à la licence de marque - D.R.

Fondé en 2011, Comptoir Immobilier de France réunit à ce jour pas moins de 10 agences et 90 collaborateurs. Son leitmotiv ? Se différencier des grands réseaux de mandataires en plaçant l’humain et l’expertise de ses négociateurs au cœur de son système. Focus avec Sébastien Arsac, fondateur de cette agence-réseau. 

Quel est le concept de Comptoir Immobilier de France ? 

Comptoir Immobilier de France est une agence-réseau, c’est-à-dire qu’elle est composée de 90 commerciaux indépendants et de 10 agences immobilières physiques. Notre particularité est que nous ne sommes ni une agence immobilière, ni un réseau de mandataires. Notre objectif n’est pas d’attirer des milliers de mandataires, à l’instar d’IAD et de Capifrance, mais de réunir les professionnels les plus compétents. Dans cette optique, nous sélectionnons uniquement des profils diplômés de l’immobilier, avec plusieurs années d’expérience et maîtrisant parfaitement le marché. Ce concept fait ses preuves puisque nous avons été déclarés Champion de la Croissance au cours des trois dernières années pour le secteur de l’immobilier. 

Vous ouvrez votre réseau à la licence de marque, quels sont les avantages pour les professionnels de l’immobilier de vous rejoindre ?

La licence de marque est un procédé peu connu pourtant simple à mettre en place. Certains professionnels de l’immobilier, détenteurs d’une carte de transactions et possédant une ou plusieurs agences, ont de plus en plus de mal à gérer leurs activités, c’est-à-dire être commercial sur le terrain, manager leurs équipes et payer leurs factures. En signant une licence de marque qui impose uniquement de communiquer sous le nom de Comptoir Immobilier de France, nous leur proposons de rester juridiquement et financièrement indépendants et leur apportons le soutien de toute une équipe administrative. Ils n’ont à payer que leur local, le reste étant pris en charge par la marque, que ce soit la publicité, les documents administratifs, ou encore 14 heures de formation annuelle obligatoires. Ce système permet ainsi à un directeur d’agence de se libérer du temps pour faire son vrai métier qui est de vendre et de manager une équipe.  

Comment voyez-vous l’agent immobilier de demain ?

L’agent sera de plus en plus formé, professionnel et présent physiquement. Si le marché immobilier se porte bien avec un nombre de transactions qui bat encore cette année des records, la profession est face à une autre problématique avec la vente de particuliers à particuliers qui ne cesse d’augmenter. Pourtant, un acquéreur qui passe par une agence immobilière achète à un prix au m2 inférieur à celui qui achète entre particuliers. L’agent immobilier de demain devra donc être en mesure d’expliquer et de démontrer sa valeur ajoutée, son expertise et son sérieux à ses prospects. 

Quels sont vos projets et objectifs pour 2019 ? 

Nous souhaitons poursuivre petit à petit notre maillage sur tout le territoire avec des équipes compétentes constituées uniquement de professionnels. Nous sommes également en train de développer un nouveau siège social dans le Gard qui permettra de proposer à nos clients un véritable pôle immobilier, en réunissant les différents acteurs du métier, notamment un courtier en financement, un diagnostiqueur, un notaire et l’ensemble d’une équipe administrative. 

Transférer cet article à un ami