"Le nouveau secteur des réseaux de mandataires à distance doit être régulé" Cécile Duflot


Par Laurent Pilliet | le vendredi 14 décembre 2012 | Réseaux - Franchise
"Le nouveau secteur des réseaux de mandataires à distance doit être régulé" Cécile Duflot

La FNAIM a tenu son 66ième congrès au Palais des Congrès à Paris les 10 et 11 décembre dernier. Ce rendez-vous annuel incontournable a été l’occasion pour Cécile Duflot, ministre du logement, de répondre aux nombreuses interrogations de la profession. De nombreux acteurs ont également profité de l’événement pour lever le voile sur leurs nouveautés 2013.

Cet événement de haute tenue, rassemblant plus de 2000 professionnels, a vu le passage de témoin entre René Pallincourt, qui assurait la fonction de président de la FNAIM depuis 2004, et Jean-François Buet, nouveau président élu en mai 2012. Dans son discours d’ouverture, Jean-François Buet a présenté ses priorités. D’abord, changer l’image de l’agent immobilier injustement décriée. Ensuite, dépoussiérer la loi Hoguet du 2 janvier 1970 qui « a pris un vrai coup de vieux », selon le président de la FNAIM. La loi du 6 juillet 1989 définissant les rapports bailleurs / locataires devrait aussi être amendée pour ne plus être « au seul bénéfice des locataires ». Enfin, il a alerté la ministre Cécile Duflot sur les graves dangers du « yoyo fiscal ». « La fiscalité, c’est de la nitroglycérine que nous devons manier avec précaution : tout excès est toujours puni par un résultat inverse à celui escompté. Cela favorise l’attentisme, sans créer de choc d’offre, ni de rentrées fiscales », a-t-il rappelé avec conviction.

Cécile Duflot, en politicienne aguerrie, a répondu aux questions sans prendre aucun engagement ferme. Et pour cause, une « loi cadre sur le logement et l'urbanisme sera élaborée tout au long du 1er semestre 2013. » La ministre a insisté, sans surprise, sur la nécessité de mener cette reforme avec la profession qui doit être «  une force de proposition ». Trois chantiers seront traités. Le premier concernera celui des rapports locatifs. Le second « prendra à bras le corps la loi de 1965 sur les copropriétés. » Le dernier sera bien entendu celui de la fameuse loi Hoguet. « La qualité du service rendu sera ma priorité », a déclaré Cécile Duflot. Toutefois elle est restée volontairement évasive en laissant ouvertes toutes les portes. Son discours sur la question brûlante des réseaux de mandataires en est une parfaite illustration. « J'ai entendu votre inquiétude concernant les réseaux de mandataires à distance. Ce nouveau secteur doit être régulé, a précisé la ministre. Mais cela ne doit pas pour autant dédouaner les réseaux historiques de l'évolution nécessaire des pratiques qu’implique par exemple la révolution des nouvelles technologies de l'information. » Que réservera alors précisément la loi ?  Réponse courant 2013.

Et comme dans tout congrès FNAIM qui se respecte, la visite du village des exposants a permis de découvrir de nombreuses nouveautés. Plus de 60 exposants, sites immobiliers pour professionnels, éditeurs de logiciels immobiliers, grandes banques… avaient répondu présent.

Pour les personnes qui n’ont pu assister à ce congrès, voici 5 nouveautés à retenir :

  1. Ubiflow a présenté son module « Contact Manager ». Une interface simple pour gérer tous les contacts venant de la diffusion des annonces sur les différents sites et pour mieux mesurer le retour sur investissement.
  2. Smartvisite propose aux agences de publier un site par mandat avec l’offre « Site Mandat » à 5 euros par mois. Un plus pour les biens de prestige ou les mandats exclusifs.
  3. AC3 Distribution, pour favoriser l’arrivée des iPad au sein des agences, propose avec un partenaire, une offre d’achat - location d’iPad à partir de 19 euros par mois.
  4. Log’in Space surfe aussi sur le phénomène iPad en proposant aux agents immobiliers de réaliser leur état des lieux sur tablette avec ImmoPad.
  5. Poliris a levé le voile sur la très attendue version 5 de son logiciel phare Périclès. Cette nouvelle mouture présente une interface totalement revue et sera accessible en mode hébergé ou en mode SaaS dès le début 2013.

Transférer cet article à un ami