Guy Hoquet s’empare de l’estimation en ligne


Par Aurélie Tachot | le vendredi 09 mars 2018 | Réseaux - Franchise
Guy Hoquet s’empare de l’estimation en ligne

Le mois de mars sera celui de l’estimation pour Guy Hoquet ! En plus de prendre la parole sur ce sujet épineux à l’occasion d’une campagne de communication, le réseau immobilier dévoile un outil en ligne permettant aux propriétaires d’avoir une idée approximative du prix de leurs biens. Un dispositif loin d’être révolutionnaire mais néanmoins primordial.

Guy Hoquet n’est pas le premier acteur à développer un outil en ligne permettant aux propriétaires vendeurs d’avoir une estimation de prix de leurs biens. Fabrice Abraham, directeur général du réseau, admet d’ailleurs qu’il ne s’agit pas d’une innovation. Mais qu’importe, l’enjeu n’est pas d’en mettre plein la vue sur le plan technologique, selon lui. ʺMalgré tous les outils d’estimation disponibles aujourd’hui, les propriétaires n’ont pas une attention suffisante sur le sujet de la juste estimation de prix. Pourtant, ils courent deux dangers : celui de faire une estimation trop haute ou trop basse. Dans les deux cas, ils peuvent perdre de l’argentʺ, explique-t-il. Lassé de voir les pure players s’emparer de ce sujet, ʺpour collecter de la dataʺ et ʺharponner les clientsʺ, le tout ʺà des fins mercantilesʺ, le réseau immobilier a donc mis en ligne son propre outil qui propose une fourchette d’estimation de prix de biens à partir de plusieurs critères (adresse, étage, surface…) et qui, in fine, récupère, lui aussi, les coordonnées des propriétaires vendeurs. ʺLa différence avec les pure-players, c’est que nous admettons que nos estimations sont très approximatives et nous nous autorisons donc à contacter les propriétaires par mail afin de leur proposer de les affinerʺ, précise-t-il.

Une campagne TV d’envergure

Si Guy Hoquet a souhaité faire de mars un mois 100 % dédié à l’estimation (et ce pour la 9e année consécutive), c’est parce que la conjoncture actuelle brouille les pistes. ʺA l’heure où le marché s’emballe, où les prix augmentent, il est de moins en moins simple de placer un bien à son juste prixʺ, assure Fabrice Abraham. Pour asseoir son positionnement d’expert, le réseau a donc décidé de mettre les bouches doubles en lançant une campagne de communication. Jusqu’au 15 mars, un spot mettant en scène un agent immobilier se battant – au sens propre comme au figuré – contre les mauvaises surprises jonchant le parcours des vendeurs et des acquéreurs, à commencer par l’estimation de biens, sera diffusé sur les chaînes TV (TF1, LCI, BFMTV, C8…) et le web (YouTube, Facebook…). Dans quelques semaines, c’est sur un sujet tout aussi crucial que Guy Hoquet prendra la parole : le recrutement. ʺEn 2018, nous recruterons 1000 nouveaux talents et ouvrirons environ 75 agences, notamment en PACA, en Bretagne, dans l’Est et dans le Nordʺ, explique le directeur général, qui avait déjà renforcé son équipe de 480 collaborateurs en 2017. Une vague d’embauches qui fera, elle aussi, l’objet d’une campagne média. Le budget alloué à la communication du réseau étant en progression de 10 % par rapport à 2017.

Transférer cet article à un ami