Paroles d’agent - "Être actif sur les réseaux sociaux rassure les clients", Romain Elman, ERA Maresol


Par Priscilla Reig | le lundi 28 octobre 2013 | Réseaux - Franchise
Paroles d’agent - "Être actif sur les réseaux sociaux rassure les clients", Romain Elman, ERA Maresol

Facebook, Twitter, YouTube, Dailymotion… A Cagnes-sur-Mer, Romain Elman consacre chaque jour plus d’une heure de son temps à assurer la présence de son agence immobilière sur les réseaux sociaux. Pour le directeur d’ERA Maresol Immobilier, cela renforce la crédibilité du métier. Mais pas seulement.

"Se faire connaître pour être vu et être reconnu, physiquement comme virtuellement", c’est le mot d’ordre de Romain Elman. Selon lui, des publications quotidiennes sur les différents médias sociaux viennent conforter le client dans son choix de confier un mandat exclusif à une agence plutôt qu’à une autre. "Cela prouve que l’agence immobilière est dynamique et active", ajoute-t-il. En plus de combattre l’idée reçue d’absence de professionnalisme dont souffre encore parfois la profession.

La page Facebook ouverte il y a 4 ans compte aujourd’hui 1 300 abonnés : des clients et prospects, ou encore des commerçants de Cagnes-sur-Mer. Quelles actualités y sont publiées ? Des conseils en décoration et travaux, des données sur le marché immobilier et les changements de législation, ainsi que les nouveaux biens à la vente proposés en exclusivité par l’agence. Et les résultats sont probants. "Des mandats sont rentrés directement via Facebook", assure le directeur d’ERA Maresol.

Un contact facilité via les réseaux sociaux

Pour diffuser l’organisation d’une journée portes ouvertes pour la visite d’un bien, c’est cette fois le réseau social Twitter qui sera privilégié. Des vidéos sont aussi publiées sur les différents portails que sont YouTube ou Dailymotion. Ce professionnel ne délaisse pas pour autant les réseaux de communication plus classiques. Des e-mails ciblés et une newsletter sont par exemple envoyés aux 8.500 adresses actives des clients et prospects. Selon Romain Elman, le contact est facilité via les réseaux sociaux. "C’est plus simple de poser une question sur Internet que de pousser la porte d’une agence immobilière, explique-t-il, la mise en contexte est rapide et la relation personnalisée." Sur la Toile, ce responsable est attentif à sa e-réputation et à celle de son agence. Tout comme un consommateur, un vendeur ou un acheteur surfe sur le Web pour lire les témoignages laissés par les clients. Et de mauvais commentaires pourraient entacher la notoriété d’une agence.

Transférer cet article à un ami