Trois promoteurs estampillés " Immeuble Numérique & Citoyen "


Par Gaëlle Fillion | le vendredi 23 novembre 2012 | Réseaux sociaux Immo
Trois promoteurs estampillés " Immeuble Numérique & Citoyen "

Suite au lancement de ce nouvel agrément en juin dernier, l’association Logement Numérique & Citoyen (LNC), soutenue par l’Etat, dévoile les trois premiers lauréats : Nacarat et Constructa pour une partie de leurs programmes neufs, et Sopic Paris pour l’ensemble de son parc résidentiel.

Créer du lien social grâce au numérique
Après avoir ciblé les villes, les syndics ou les bailleurs, qui peuvent chacun prétendre à un agrément, l’association LNC créée en 2007 vise désormais les promoteurs immobiliers. Moins contraignant qu’un label, la nouvelle appellation « Immeuble Numérique & Citoyen » est susceptible d’être délivrée aux programmes neufs qui déploient un service ou un outil validé par l’association. Objectif : générer du lien social dans les immeubles à travers le prisme du numérique. « Nous avons une dizaine de dossiers en cours d’agrément et espérons en signer 50 d’ici fin 2013 » explique Gilles Feingold, trésorier de l’association LNC et directeur de l’activité promotion immobilière de ma-residence.com. Ce réseau social de proximité est d’ailleurs le premier outil référencé par LNC, que les trois premiers lauréats mettront en œuvre dans les immeubles agréés. 4 programmes pour Nacarat, l’immeuble « Le Konnect » à Marseille pour le promoteur indépendant Constructa, et l’ensemble des programmes résidentiels de Sopic Paris, soit près de 500 logements en Ile-de-France. Pour bénéficier de l’agrément, pas de droit d’entrée. Seule une faible cotisation à l’association est requise.

Une démarche expérimentale pour se différencier
L’association souhaite encourager d’autres initiatives numériques génératrices de lien social. « Le blog d’un promoteur qui permettrait aux acquéreurs de communiquer entre eux serait facilement référencé » assure Gilles Feingold, qui en appelle à la créativité des acteurs du marché. LNC prend donc son bâton de pèlerin pour aller à la rencontre des promoteurs en région afin de les sensibiliser à la démarche. « Nous avons des retours positifs, notamment des structures de taille moyenne » constate le porte-parole. L’agrément « Immeuble Numérique & Citoyen » apparaît en effet comme outil marketing clé-en-main pour séduire futurs clients et collectivités. Le numérique peut être un fort axe de différenciation pour les promoteurs. La crise actuelle va-t-elle les encourager à sauter le pas ?

Transférer cet article à un ami