Acheter-louer.fr surfe sur la vague du "mobile first"


Par Gérald Dudouet | le mercredi 14 novembre 2018 | Portails de petites annonces
Acheter-louer.fr surfe sur la vague du "mobile first"

Avec plus d’1 million d’annonces de biens immobiliers à vendre et à louer, Acheter-louer.fr est un acteur phare du secteur. A l’heure où la recherche immobilière se joue sur le mobile, le portail a subi, courant octobre, une cure de jouvence, le propulsant désormais comme le site immobilier le plus rapide d’accès. Eclairage.

Après avoir fait ses premières armes sur le papier il y a 23 ans puis investi la toile en 2006, Acheter-louer.fr passe à la vitesse supérieure en jouant la carte du « mobile first ». « Si, par le passé, les sites web étaient d’abord créés en version desktop avant de s’adapter au portable, la tendance s’inverse aujourd’hui. Et pour cause, la majorité des requêtes sur le web se font dorénavant sur smartphone et tablette. De plus, le « mobile first » répond aux exigences de Google qui référence en priorité les sites développés en version mobile. Un constat qui a conduit nos ingénieurs à concevoir une version d’Acheter-louer.fr basée sur cette approche », explique Laurent Campagnolo, le directeur général délégué. Une semaine après sa mise en ligne, le site avait déjà gagné un premier pari. « Selon, Google PageSpeed Insights, qui teste la vitesse de chargement d’un site internet, Acheter-louer.fr est devenu le portail immobilier le plus rapide de France. En termes de rapidité d’accès sur smartphone et tablette, nous obtenons la note quasi-maximale de 99/100. Un résultat qui nous positionne devant nos concurrents à l’instar d’Immobilier.lefigaro.fr (82/100) ou encore de Seloger.com (79/100) » ajoute-t-il. En version PC, la vitesse d’accès du portail caracole également en tête (91/100) avec pour challengers OuestFrance-immo.com (87/100) et Logic-immo.com (83/100). 

Une monétisation de sa base de données

Côté contenu, la nouvelle version du site tend à couvrir tous les spectres inhérents au secteur  de l’immobilier. « En plus des annonces de biens à vendre et à louer, nous délivrons des conseils de financement pour les futurs acquéreurs. Nous accompagnons les vendeurs dans l’estimation de leurs biens. Nous prodiguons également aux propriétaires des recommandations pour améliorer leur habitat », illustre Laurent Campagnolo. Parallèlement, Acheter-Louer.fr, qui s’est introduit en bourse en 2006, se démarque de ses concurrents via ses activités marketing. « Nous avons développé une gamme d’outils personnalisée pour les professionnels de l’immobilier. Nous leur proposons la création de leur site internet, de leur application mobile, une vitrine sur les réseaux sociaux. Mais aussi des campagnes e-mailing et SMS, B to C/ B to B… », détaille-t-il. En outre, il y a trois ans, le portail s’est lancé dans la gestion de monétisation de bases de données. « Via nos abonnés (3 millions pour Acheter-louer.fr et 2 millions pour MaLettreImmo), nous collectons de nombreuses informations sur les intentionnistes immobiliers, qu’ils soient propriétaires, vendeurs ou acquéreurs. Des renseignements que nous commercialisons auprès des courtiers, équipementiers, agents… pour promouvoir leurs offres de façon ciblée », conclut-il.

Transférer cet article à un ami